Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Cindy et Fabien
Age 26
But du voyage Stages
Date de départ 05/06/2010
    Envoyer un message
Durée du séjour 3 mois
Nationalité Suisse
Description
Stage de 2 mois à Wallis puis visite de la Nouvelle-Calédonie, des îles Fidji et du Vanuatu
Note: 4,7/5 - 29 vote(s).


Cuisine Russe

 09-05-2008 -  Mongolie

Coucou,

 

Vu qu'on a quelques jours a tuer a Oulan Bator, on va pouvoir s'etendre un peu sur certains sujets. Premier Chapitre qui semble interesser plusieurs personnes dans leurs commentaires et leurs messages: la cuisine Russe.

 

Si Cindy l'a trouvee un peu repetitive, moi je l'ai trouve nettement plus agreable que la cuisine Mongole qui elle est d'apres moi toujours pareille.

En general un repas au restaurant se compose de trois plats: une soupe, une salade et un plat (mais il  faut avoir faim pour tout finir, en general on commandait un ou deux plats). Pour moi la soupe etait le meilleur moment du repas.  Celle que j'ai prefere etait la solianka, une soupe avec enormement de legumes, de pommes de terre et de viande et un leger gout acidule du aux cornichons. Miam. On a aussi mange du bortsch qui est une soupe aux racines rouges (carottes rouges, betteraves) d'origine ukrainienne qui est pas mal non plus. J'ai aussi goute de l'okochta, une soupe un peu bizarre a base de kvas, une boisson a base de pain de seigle fermente et de l'ukha, une soupe de poisson un peu grasse mais pas mal du tout. Dans n'importe quelle soupe, ils ajoutent une cuilliere de creme acidulee. Ca n'apporte rien mais c'est la tradition.

La salade est facile a comprendre, c'est de la  "salade russe" comme on la connait en suisse. C'est a dire de la mayonnaise avec quelques ingredients qui nagent dedans. Oeufs, PdT, viande, cornichons, harengs, ou n'importe quoi d'autre. C'est pas hyper leger mais ca plairait a Albin.  La seule salade que l'on apellerait salade en suisse est la salade de "carottes coreenes", des carottes rapees avec une delicieuse sauce epicee. On a d'ailleurs achete le melange d'epices pour vous en faire a notre retour.

                                          la salade

La troisieme partie du repas est le plat principal. C'est en general de la viande ou du poisson avec en general des pommes de terres frites ou bouillies ou du riz. C'est pas hyper varie, la viande est en general du porc, une tranche assez mince le plus souvent recouverte de quelque chose d'abondant (fromage, puree de pommes de terres, champignons, creme acidulee, ou un melange de ces ingredients) qui fait qu'on n'apercoit plus la viande.

                                          


Faites attention, si vous allez pour la premiere fois dans un restaurant russe, vous devrez commander la viande "nue" et la garniture de l'autre cote. Ca nous a surpris la premiere fois ou on n'a mange qu'un tout petit bout de viande sans rien. Ensuite on a assez bien maitrise, sauf une fois ou on a de nouveau oublie la graniture.  

 Les desserts ne m'ont pas specialement marque. Par contre tous les russes mangent des glaces. Et quand je dis tous, c'est tous. On a essaye trois fois et c'est vrai qu'elles sont pas mal. Surtout la CCCP au chocolat :-)

Autre nourriture typiques:

 
Les pelmeni: c'est des raviolis remplis avec de la puree de pdt ou de la creme acidulee. C'est assez bon et ca coute presque rien.

Kacha: C'est du sarrazin entier. Ca a a peu pres le gout du riz, mais avec un leger gout de sarrazin, comme dans les crepes bretonnes. C'est pas mega bon mais ca me plaisait d'en manger de temps en temps. C'etait le plat typique des pauvres en URSS. Maintenant ils mangent ca au dejeuner ou comme accompagnement.

Le poisson fume est incroyable: saumon, harengs, truites, esturgeons, pour ceux que l'on connait sinon des dizaines d'autres sortes que l'on ne connaissait pas. Miam

 
Les saucisses ou autres lard fume sont pas mal non plus, les boucheries regorgent de dizaines de varietes differents. Aussi bien qu'en Allemagne. 

De l'aneth. Pour assaisonner les plats....tous les plats....heureusement qu'on aimait ca.....

Les pirojki. Des "beignets" remplis de chous ou de pommes de terres qu'on a principalement mange dans les arrets en gare des trains

 Les Sushis: A peu pres la moitie des restaurants etaient des bars a sushis. J'exagere a peine, on se croirait au Japon.... On a "faute" qu'une seule fois...


Quelques boissons:

Le mors: c'est du jus d'airailles ou d'autre petites baies jaunes qui ressemblent a des airelles. C'est delicieux dans les restaurant un peu chicos. Sinon c'est dilue dans beaucoup d'eau

le Kompot. C'est assez surprenant, c'est une infusion de frouits seches tres sucree et servie froide. C'est assez bon et ca coute a peu pres rien.

Le kvas: c'est une boisson faite a partir de pain de seigle fermente. Ca n'a pas d'alcool et ca ressemble vaguement a de la guiness un peu sucree.

Sinon le the et le cafe sont delicieux ainsi que la biere, la vodka et les autres alcools maison, mais ca on vous en a deja parle.... 

 Et le poisson seche qui accompagne a merveille la biere.

 les poissons seches

 

 




 

 







 


[Consulter ce message] 2 commentaire(s)  3  photo(s)    
Syndication :

Changement de programme

 09-05-2008 -  Mongolie
Bonjour a tous. Voila les derniers nouvelles de notre voyage.
nous sommes alles ce matin a l ambassade chinoise munis de nos passports, d une reservation d hotel pour les 3 premiers jours a Pekin, du releve de compte pour moi et de la dernier feuille de salaire pour Fabien, du formulaire rempli et signe avec une photo, d un billet d avion pour le 5 aout Hong Kong Katmandou et de 200$ cash.
Nous nous y sommes redus a 8h45 alors que ca n ouvrait qu a 9h30 pour etre sur de pouvoir y rentrer. Il y avait deja une dizaine de personnes qui attendaient. Nous sommes enfin passes apres une heure et demi dans la fraicheur matinale.
Arrives au guichet, le type nous explique qu il ne peut pas nous donner un visa de 90 jours mais seulement de 30 jours. Nous incistons sans resultat puis nous demandons si le reste des documents sont en ordre. Il regarde et nous dit qu il nous faut une reservation d hotel pour les 30 jours et une invitation officiel des hotels, que nous devons avoir minimum 3000$ par mois d argent pour rentrer dans le pays.
Nous sommes donc ressortis de cette ambassade bredouilles.
Apres avoir bien reflechis, nous en sommes venus a la conclusion que tout cela n en vaudrait pas la peine, il nous faudrait savoir au jour pres ou nous allons dormir, changer la date du billet d avion, recontacter l hotel pour avoir un document officiel et surtout refaire 2h de file lundi matin dans le froids.
Nous avons donc decide de prendre un vol Oulan Bator n importe ou pas trop cher. Nous sommes alles dans une agence qui nous a propose un billet Oulan Bator Bangkok pour le 16 mai que nous avons pris.
Nous sommes maintenant en train de nous renseigner sur la Thailand.
Voila pour les dernieres nouvelles.
Gros bisous a tous
Cindy

[Consulter ce message] 0 commentaire(s)     
Syndication :

Desert de Gobi

 01-05-2008 -  Mongolie

Bonjour tout le monde!

J espere que tout va bien en Suisse, pour nous ca va bien, on essaie juste de rassembler tous les documents necessaire pour le visa chinois et je vous assure que ca n est pas de gateau.

Mais a part ca ca va bien, on est rentre hier d un voyage de 7 jours dans le desert de Gobi.

Je ne vais pas vous donner tout les details de ce voyage ca serait trop long et pas tres interessant, je vais juste vous dire en vrac ce qu on a vu, fait et les petits anecdotes de cette semaine.

Nous avons fait beaucoup de route pendant cette semaine, nous avons voyage en mini bus, sur une route en terre plutot caotique.
Nous avons dormi tout les soirs dans des yourts differantes, sur des lits mis a notre disposition. Nous avions le dejeuner, si on peu appeler des sortes de biscuits sales et des petits beurre un dejeuner et le souper fait par la famille qui nous acceullait. Le diner nous nous le preparions nous meme avec tout le necessaire fournis par l agence.

                               Dans mon lit bien au chaud                      

Le desert de Gobi est surprenant par ca diversite de paysage. Nous avons vu des dunes de sable
les dunes de sable, des cascades de glace, des falaisesles falaises, des colline de pierres et des etendues de gravier, tres pratique pour jouer a la petanque improvisee. Nos boules etaient des pierres, Fabien a gagne 20 a 17. J ai tout de meme fait une remontee impressionnant,je perdais 1 a 11, il faut quand meme rappeler que je suis la championne de petanque en Tunisie.

                                            Notre partie de petanque

Nous avons cottoye pas mal d animaux.
Pour commance, toutes les familles dans lesquelles nous nous sommes retrouves avaient un troupeau de chervres et de moutons.

                                                  La boucherie
Apres avoir pu assister a la boucherie d un mouton, nous l avons eu comme souper, il etait tres bon d ailleurs. Nous avons vu et meme fait un tour en chameaux.

                                    
Il y avait evidemment des chiens, nous avons meme rencontre le chien le plus bruyant du monde, il n arretait pas une seconde d aboyer meme s il etait seul. Il etait un peu fou.
Fabien affirme avoir vu un animal roule en boule faire des bonds de 2 metres de haut, je pense qu il a du fumer des petoles de moutons.
Nous avons aussi pu observer un faucon dans son nid puis essayant de se poser avec un vent important, il s y est bien repris a 10 fois avant de reussir son aterrissage.

                                    le faucon
Nous avons vu un chat attache a une yourt, des gazelles qui s enfuyaient a toute vitesse, des petits rongeurs qui couraient des notre arrivee et enormement de squelette d animaux

                                    


Question hygiene c etait une autre histoire. Pendant 7 jours nous n avons eu ni eau courrante, ni toilette digne de ce nom ni electricite.. Nous avons donc fait ce que nous avons pu avec des lingettes pour maintenir une hygiene. et les toilettes un vulgaire trou dans le sol avec 4 planches pour avoir un peu d intimite, autant dire que notre consommation d eau etait savament calculer avant d aller se coucher si on ne voulait pas sortir au milieu de la nuit. Quand je dis pas d eau courrant c est pas tout a fait vrai, nous avons pu prendre une douche dans une ville au bout de 5 jours.

                                     les toilettes

Voila je pense qu je vous ai dit le plus interressant de notre sejour.

Nous allons nous rendre demail a l ambassade chinoise avant de prevoir quoi que ce soit d autre, souhaitez nous bonne chance, il nous en faudra.

Bisous et a tout bientot

Cindy






[Consulter ce message] 4 commentaire(s)  11  photo(s)    
Syndication :

De la Russie a la Mongolie

 28-04-2008 -  Mongolie

Bonjour tout le monde.

Vu que la liste des messages devenait un peu longue, nous avons legerement modifie leur presentation. Ca vous plait?

Apres ces quelques jours de detente et de paysages magnifiques au bord du lac Baikal, nous avons repris nos trajets en direction cette fois ci du sud.

Nous avons tout d'abord quitte l'ile d'Olkhon dans le minibus de l'hotel, retraverse le petit detroit en hydroglisseur sur la glace qui fondait par endroits et repris un autre minibus jusqu'a Irkoutstk. A Irkoutstk, notre projet etait de prendre un train direct pour la Mongolie et, s'il etait complet, de faire une etape supplementaire en Russie, a Oulan Oude, pour voir la plus grosse tete de Lenine du monde. A la gare, on a tout d'abord appris que le train direct pour la Mongolie coutait environ 300.-, ce qui est environ dix fois plus cher que les trains russes. Alors on a decide de faire la solution "petit budget.". Un train jusqu'a la frontirere Mongole, un train pour traverser la frontirere, et un train Mongol jusqu'a Oulan Bator. Du guichet International, on est passe au guichet Russe et on a demande nos billets pour la frontiere. Malheureusement, il ne restait ...qu'un seul billet. Vu que Cindy ne voulait pas me laisser seul a Irkoutsk (elle devait avoir peur que je em fasse draguer par une marchande de bottes). Vu que le train pour Oulan-Oude etait aussi complet, on a achete nos billet pour le lendemain soir. Ca nous a permis de tater un peu le semi-autochtone: on a passe l'apres midi suivant avec un couple de Canadiens qui habitaient en Russie pendant une annee et on a visite les magnifiques appartements que l'universite d'Irkoutsk reserve aux etrangers.

On est donc partis d'Irkoutsk le 27 a 20 h et on s'est reveilles le 28 a 13h a Naouchki, a la frontiere Mongole. Nous avons attendu 5 heures dans cette charmante ville, en profitant de ce temps pour acheter nos billets pour Sukhe Bator de l'autre cote de la frontiere et dire bonjour aux vaches.

                                                     

Apres la courte traversee du no man's land, nous avons achete nos billets en Mongolie pour Oulan-Bator. Mais la, suprise, vu que c'etait dianche soir et qu'un grand nombre de Mongols retournaient dans leur famille apres le week end, il n'y avait plus de troisiemes classes, ni meme de deuxiemes classes, on a donc achete 2 billets de quatrieme classe, (des simples places assises) ou on a passe une nuit un peu longue au milieu d'etudiant entasses les uns sur les autres. Mais au total, cette expedition nous a coute environ 80 francs (pour 35 heures) au lieu des 300 du train intenational pour...35 heures.

Et depuis deux jours, on est a Oulan-Bator, on vous fera un article detaille sur cettte ville une fois qu'on l'aura quittee. Si vous voulez des nouvelles fraiches, nous allons demain pour un voyage organise (la Mongolie est tellement peu peuplee que c'est difficile de voyager completement independemment) de 7 jours dans le desert de Gobi. J'ai peur que depuis les yourtes dans lesquelles on va dormir n'aient pas l'ADSL et qu'on puisse pas actualiser notre blog.

Pour des nouvelles encore plus fraiches, on a ete ce matin a l'ambassade chinoise pour demander nos visas. Ca n'a pas ete aussi facile que pour le visa mongol et il nous manque certains documents, faudra y retourner. Mais les deux heures de queue ont ete tout sauf ennuyeuses. Apres quelques dizaines de minutes, a quelque pas de nous, un Mongol a tres silencieusement grimpe dans un arbre pour y fixer un drapeau Tibetain, bien visible pour les Chinois depuis leur ambassade pendant que d'autres etendaient des banderoles... le tout sous l'oeil goguenard des policiers Mongol et enerve des gens de l'amabbade qui n'avaient aucun pouvoir pour traverser la rue et faire cesser ca. (On va eviter de mettre les photos ici pour avoir le plus de chance de garder un acces a notre blog quand on sera en chine, mais on vous les envoie volontiers par mail si vous nous les demandez.)

Bisous a tous et a bientot!

.



[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  1  photo(s)    
Syndication :

Lac Baikal - Ile d'Olkhon

 22-04-2008 -  Russie

Bonjour tout le monde. 

 

En ce week-end de Paques Russes, nous sommes revenu passer un jour a Irkoustk apres nos aventures au bord du lac Baikal et avant de prendre ce soir un train de nuit jusqu'a Naushki, a la frontiere mongole (Nous avons recupere nos passeports hier avec des jolis visas mongols). Mais avant de lire le recit de nos aventures sur l'ile d'Olkhon, je vous conseille de descendre un peu et de lire l'article ou Cindy vous parle, avec son talent habituel, des quelques jours passes a Irkoutsk.  

 

Parlons donc du lac Baikal: nous avons passe la semaine sur l'ile d'Olkon, une grande ile (presque une presqu'ile, il n'y a qu'un court detroit de 2-3 km a traverser) d'environ 80 km de long situee a environ 200 km de la pointe sud du lac.

 

A part "magnifique", "formidable" ou "extraordinaire", je crois que que ca serait vain de se lancer dans de grandes explications. Cindy, avec son talent habituel, a fait dans les 257 photos ou vous pourrez j'espere vous rendre compte de l'atmosphere unique de cet immense lac gele entoure de montagnes ,de collines a l'herbe dessechee, de forets de melezes ou de falaises vertigineuses du haut desquelles on a mate l'abysse pendant des heures.  

                                             

                                 

                              

Une chose qui n'est pas perceptible sur les photos, c'est le silence. Au bord d'un lac si grand, on s'attend toujours a entendre le clapotis des vagues, surtout sur d'aussi grandes falaises. Mais la, vu qu'il est gele, rien. Pas un son, a part eventuellement le bruit du vent qui vient du lac. Impressionnant.

 

La population de l'ile est aussi interessante. Cindy, dans son ancien message en est restee au moment ou nous debarquons a l'hotel apres 5 heures de route dont environ une cinquantaine de kilometres sur une route non goudronnee et une traversee de 10 minutes sur la glace en hydroglisseur. L'ambiance dans le village est dans le meme style. Routes non goudronnes, pas d'eau courante, petites maisons tout en bois. Dit comme ca (et en regardant les photos) vous ne penseriez jamais que l'endroit est touristique. Et pourtant il l'est. Un grand nombre de ces maisons sont des hotels. Et il parait qu'en ete le village est bonde. Mais ca reste a la Russe, pas de boutiques touristiques, des petits magasins de nourriture habituels avec des vendeuses qui tirent la gueule, pas de grand hotel au bord du lac avec une jolie vue sur la rive opposee. Bref...difficile a expliquer si vous n'y etes pas alles.

                                                 

Et au milieu de tout ca, il y l'auberge de Nikita. La aussi c'est un extraordinaire endroit a la Russe. Nikita est un ancien champion de ping-pong qui s'est exile sur cette ile a la chute de l'URSS et qui a commence a y accueillir des amis etrangers il y a une douzaine d'annees. Il a progressivement transforme ca en "hotel". Au debut, j'ai cru qu'on entrait dans un village vaguement hippie et un peu bio, mais finalement pas du tout. Les batiments sont joliment sculptes, et si les toilettes sont tres sophistiquees avec separation du liquide et du solide, c'est juste pour des questions pratiques, a cause de l'absence d'au courante. C'est un endroit tres chaleureux. De loin le plus chaleureux qu'on a vu en Russie. Bien sur, c'est pas l'endroit ideal pour rencontrer des Russes et on a surtout du parler avec des touristes (heureusement, a cette epoque l'endroit est presque desert; sur la vingtaine de chambres, il n'y avait que 3 autres couples dans notre genre et une "Therese" Espagnole (les physiciens de Bale comprendront)), mais l'endroit est tellement grand qu'il y a toujours des employes ou des gens du villages de passage extremement sympathiques (une fois que la glace a ete rompue) qui savent un peu le francais ou l'anglais avec qui parler.

                                             

La nourriture etait elle parfaitement authentique. Du poisson. Du poisson. Du poisson. A chaque repas, au moins un bout de poison. En general, de l'omoul, un poisson qui a une tete de petit saumon mais dont le gout ressemble plutot a la truite et qu'on ne trouve que dans le lac Baikal. Accompagne en general de "kacha". (Du sarrasin entier. La chose la plus proche de ca serait du riz complet, mais avec un gout de crepe bretonne). Et a dejeuner,  une sorte de "porridge" (?) differente chaque jour. Sarrasin, avoine, ble, orge(?) avec des oeufs, des crepes, du fromage et une espece de bizarre cofiture de pommes sechees.

 

C'est aussi la que l'on a experimente notre premier sejour dans un Bania (sauna russe). On n'a malheureusement pas eu l'occasion d'experimenter la partie typiquement russe du sauna, ou on se fouette avec des branches de bouleau et ou on va courir tout nu dans la neige. Pour ceux qui connaissent, l'endroit ressemblait a un sauna habituel. L'experience a quand meme ete tres agreable.

Je crois que c'est tout. Merci d'avoir lu toutes nos aventures Russes et d'avoir envoye de nombreux messages. Des la semaine prochaine, un nouveau chapitre va s'ouvrir en Mongolie. Restez avec nous. Encouragez-nous et donnez-moi les resultats des championnats du monde de hockey  :-).

 

Fabien 

  


[Consulter ce message] 5 commentaire(s)  12  photo(s)    
Syndication :

Irkoutsk

 19-04-2008 -  Russie

Bonjour a tout le monde.

Pour commencer, un grand merci a tout le monde pour vos messages, ca nous fait plaisir de voir que tant de monde nous suive et des nouvelles de la Suisse nous font chaud au coeur et ca n est pas peu dire en Siberie.

Nous sommes arrives a Irkoutsk apres 17 heures de train. Lorsque nous etions encore a Krasnoiarsk, nous avions ecrit un mail a une auberge de jeunesse de Irkoutsk pour savoir s ils avaient de la place pour deux personnes pour le 18 avril. Nous n avons pas recu de reponse avant de prendre le train. Arrive a la gare d Irkoutsk, un type nous attendait avec un panneau "FABIEN ZEHR". Tres etonnes de le voir la, il nous explique qu il n a pas eu le temps de repondre a notre mail mais comme nous lui avions dit a quelle date nous arrivons, il a su avec quel train nous allions debarquer.

Nous sommes donc alles dans son hostel, qui se trouvait en plein centre ville. Quel bonheur de ne pas avoir a arpenter les rues avec nos sacs a la recherche d un hotel.

Grace a ce gain de temps, nous avons pu nous rendre a l ambassade mongole pour faire nos visas. Nous n avons pas vraiment rencontre de probleme, la dame parlait anglais et avait toute la patience necessaire pour ce boulot. Nous pourrons recuperer nos passports alourdis d un visa 7 jours plus tard.

Nous avons ensuite visite un peu la ville avant de retourner a l hostel. La bas nous attendait le patron de l hostel, Jack (certainement un pseudo) avec des bouteilles de bieres. Il voulait feter l installation du Wi-Fi dans l hostel avec "tous" ses clients, nous n etions que trois.

Le lendemain, nous nous sommes rendus au bord du lac Baikal. Irkoutsk se trouve a 70km du lac. Nous avons pris un mini-bus et 1h30 apres nous y etions. La route n etait pas une partie de plaisir. La nuit d avant il avait neige, nous avons depasse plusieurs voitures qui etaient sorties de la route. Heureusement, notre chauffeur etait prudent.

Arrives a Listvianka au bord du lac, nous avons eu la triste surprise de voir du brouillard qui nous gachait toute la vue. Le lac etait gele, ce qui ne nous laissait comme vue qu une etendue blanche.

                                                  le lac a Listvianka

Pour nous consoler un peu, nous avons deguste la specialite locale, du poisson fume encore tout chaud. Quel delice. (Commentaire de Fabien: On en aurait eu plus si Cindy en avait pas fait tomber 2 (sur 3) sur la route et ne s'etaient pas fait ecraser par une voiture)

                                                   poisson fume

Nous sommes retournes a Irkoutsk vers 18h, heureusement, la neige avait fondue et la route etait bien plus praticable.

Le lendemain nous avons visite la ville, nous sommes alles au marche, nous avons marche au bord de la riviere puis visite les belles eglises que proposait la ville.

                                                   

A ce moment la, nous etions dans le doute quant a la suite de notre sejour. Nous voulions faire un sejour pres du lac. Nous avions deux possibilites. la premiere est de se rendre sur l ile d Oklhon seuls, le probleme est que le lac est en train de degeler, il n est donc plus possibe de le traverser en bus, mais la glace est toujours presente dons les bateaux n y passent pas, la deuxieme est de faire une excursion que proposait l hostel mais ca nous couterait environ 400CHF par personne pour 4 jours.

Apres de longues, tres longues hesitations, nous avons decide de tenter le banco. Nous sommes partis lundi matin en  mini-bus jusqu au port duquel partait d eventuels transports jusqu a l ile.

Nous avons ete soulage de voir que deux autres touristes se trouvaient dans le mini-bus avec nous, ca voulait surement dire qu le lac etait d une maniere ou d une autre traversable. Nous avons donc fait 4 heures de bus avant d arriver devant ce magnifique lac. Arrive la-bas, un hydro glisseur nous attendait pour nous mener jusqua l ile. Apres 15 minutes plutot insolites de glisse sur le lac au 3/4 gele, nous sommes arrives sur l ile.

Nous avons encore du faire 40 km de route non goudronnee avant d arriver au village. Autant dire que nous avons ete secoue. Cest avec une etrange simplicite que nous sommes arrives dans ce village et avons trouve un hostel... La suite au message suivant

 

Cindy


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  3  photo(s)    
Syndication :

Krasnoiarsk

 16-04-2008 -  Russie

Salut tout le monde,

Voila, ce matin, nous avons termine notre premiere partie du voyage. La traversee de la Russie en Transsiberien jusqu'a Irkoutsk, au bord du lac Baikal. On va rester ici une semaine et vous faire un joli resume avec plein de photos du lac et de miss en mini-jupes et bottes.

Avant ca, voici un petit resume de notre court passage dans la derniere etape de notre trajet sur le Transsiberien: Krasnoiarsk.

                                              La chappelle qui orne le billet de 10 roubles

Depuis Tomsk, nous avons mis 17 heures pour y arriver dans un train surchauffe, dont 6 heures arretes dans une gare. Cette fois ci pas de mecs bourres, par contre, on a rencontre deux compatriotes qui faisaient le meme trajet que nous avant de partir pour les pays en ''stan''. Delphine et Derek (anciens etudiants en SSP a Lausanne, Greg tu les connais?)

Krasnoiarsk ressemble a toutes les villes precedentes avec la rue Karl Marx paralelle a la rue Lenine entourees d immeubles de beton. Par contre, le cadre naturel est beaucoup plus interessant. Nous sommes alles dans la reserve naturelle des Stolby, des impressionnants piliers rocheux. Malheureusement nous n avons pas reussi a apercevoir ces Stolby, juste un sentier qui s enfoncait de plus en plus profondement dans la foret de bouleaux enneigee. Au bout de 3heures nous avons retrouve le chemin, mais la tempete de neige nous a contraints de rentrer a l hotel.

                                                  nous sous la la neige         

En parlant de notre hotel, nous entrons dans le club tres ferme des gens qui ont dormi dans un hotel-bateau. Mais c'etait pas vraiment un choix. Les trois hotels precedents que nous avons visites etaient complets. Nous nous sommes resignes a aller dans ce bateau dont la seule description de notre guide etait: "...l'hotel bateau Victoria, moins plaisant, sent le moisi".

 

Quelques anecdotes:

1) Cindy boite. Elle a marche sur une brosse a cheveux.

2) Cindy ne sent plus son epaule. Elle s'est fait agresser par de pigeons.

                                                Les pigeons et Cindy

3) Cindy ne bouge plus. Elle s'est transformee en bonhomme de neige.

                                                Cindy en bonhomme de neige

Voila pour cette fois. On risque de rien pouvoir ecrire avant une semaine a cause de notre visite du lac Baikal. En attenadant vous pouvez aller voir les nouvelles photos que l'on a mises a l'artcicle "la vie dans le Transsiberien" et le clavier geant de Iekaterinebourg.

 


[Consulter ce message] 4 commentaire(s)  5  photo(s)    
Syndication :

Tomsk

 13-04-2008 -  Russie

Coucou tout le monde.

Tout d'abord quelques nouvelles fraiches. Nous venons d'arriver a Krasnoiarsk ou il fait enfin une temperature digne de la siberie (-3).

Desole pour l'article sur la vie dans le transsiberien qu'on a pas eu le temps de relire ni de finir d'illustrer. On etait tranquillement en train de l'ecrire, quand, a 23h,  tout s'est arrete. Mais on etait pas dans un cafe internet comme on en a l'habitude. On etait dans le hall de notre hotel avec la receptionniste qui veille la toute la nuit toute seule. C'est elle qui a coupe la connexion. J'imagine que ca l'aurait pas derangee qu'on lui tienn compagnie. Mais bon: sur l'horaire, internet se termine a 23h donc a 23h00min00sec, on coupe. Au moins ici, les regles sont strictes et on sait a quoi s'attendre. :-)

Pour le reste, Tomsk est un peu differente des autres villes Siberiennes. Vu qu'elle est decalee d'environ 2h de la ligne principale du transsiberien, elles s'est developpee nettement moins vite et a garde son charme d'autrefois. Les jolies maisons de bois sculptees rendent son atmosphere particulierement agreable.

                                               le loup dans les trois petits cochons

C'est ici a Tomsk qu'on  bien tate l'autochtone pour la premiere fois. On etait en train de visiter une reconstitution de la forteresse qui gardait la ville lors de sa fondation en 1604 quand un couple est venu nous parler en anglais (ce qui est rare) et en souriant (ce qui est encore bien plus rare). Ils s'appellent Lena et Ravil. Lena est programmatrice, mais vu qu'elle n'aime pas ce qu'elle fait, elle va aller habiter dans une sorte de communaute hippie ou ils vont vivre comme les vikings. Ravil est un medecin, d'origine tatare qui vient de Novossibirsk. (Pour ceux qui connaissent, ils etaeint reunis grace au site www.couchsurfing.com. Nous on ne connaissait pas, et ils nous ont explique le principe qui est assez sympa et qui peut etre interessant pour la suite de notre voyage. En gros, c'est des gens qui s'accueillent les uns les autres dans leurs appartements respectifs partout dans le monde) On a marche une ou deux heures avec eux , puis Lena nous a invitee chez elle. C'etait assez eloigne de l'esprit sovietique. Un espece d'atelier avec un matelas par terre et un autre matelas sur une table; une porte cassee en guise de table. Au mur un poster de Blind Guardian signe par tous les membre du groupe.  On est restes les quatre a discuter dans cette piece qui est un bon entrainement a la vie Viking!

 

Le reste etait moins original. Marche, Tom gele (la riviere) et statues en laiton. Cindy va vous sortir quelques jolies photos de son sac 

                       le marche            

A bientot et salutations a tous      Fabien

 

 

 

 


[Consulter ce message] 3 commentaire(s)  6  photo(s)    
Syndication :

La vie dans le Transsiberien

 13-04-2008 -  Russie

Comme l'a fait judicieusement remarquer un lecteur attentif, nous n'avons encore pas raconte assez d'histoires de train. Comme l'a suggere un autre lecteur barbu et roi de l'impasse, "un tel voyage sort de l'ordinaire et peut susciter de nombreux commentaires et autant de questions".

La vie dans le transsiberien est un aspect tres particulier de notre voyage qui n'a pas pu etre inclus dans les differents articles sur les villes. Voici  donc "tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le transsiberien et que Jean-Claude Zehr a ose demander".

 

Comme introduction, il faut que vous sachiez que le transsiberien est plus une voie ferree qu.un train. C'est une ligne qui part de moscou, qui traverse la Russie europeene jusqu'a Iekaterinburg, puis la siberie jusqu'a Vladivostok. A Oulan-Oude, un embranchement se dirige vers Oulan-Bator en mongolie puis Pekin sous le nom de Transmongolien et un peu plus loin, un autre embranchement se dirige aussi vers Pekin sans passer par la mongolie sous le nom de Trans mandchourien. Pour etre complets, une nouvelle ligne (un raccourci par le nord du lac Baikal), le BAM permet de rejoindre Vladivostok plus rapidement  De nombreux trains empruntent ces lignes. Par exemple, pour aller de Moscou a Kazan, nous avons pris le Moscou-Tinda  qui fait le voyage total en 118 heures . 

                                           Depart du train de Moscou       

Est-il vieux, est-il neuf?

Ca depend des trains. Pour savoir, il faut regarder le numero du train. Les numeros inferieurs a 100 qui fond des tres longues distances sont neufs, indiquent l'heure, la temperature interieure (qui varie peu) et ont des toilettes chimiques. Le confort est proche des trains suisses.

Pour les numeros superieurs a 100,  ils sont plus vieux. Les toilettes puent et on ne peut y aller que quand on n'est pas arretes en gare (ne pas y aller 5 minutes avant l'entree en gare, sinon on s'y retrouve bloque pendant 20 minutes parce que controleur ferme a cle (et j'en sais quelque chose)). On dirait que le train est chauffe au charbon: la temperature monte facilement jusqu'a 30 degres!


En bois, en metal?

Drole de question. l'exterieur des wagons est en metal. Les sieges son en bois avec une banquete rembourree en cuir


Avance-t-il vite ou lentement?

C'est pas le TGV. une fois on a fait douze heures pour 600 km. Mais c'est un chiffre trompeur. Si on enleve les pauses dans les gares, il doit bien aller a du 100 km/h.  Et les trains avec un numero inferieur a 100 font des pauses nettemnent moins longues. Sur une nuit, il faut bien rajouter trois heures d'arrets dans en plus pour les trains superieurs a 100. 


Est-il confortable?

Il y a des banquettes en cuir relativement dures. Pour la nuit, il y a des matelas que l'on deroule ,que l'on etend sur ces sieges et que l'on habille avec des draps pretes par la controleuse. Si on veut rester assis, il n'y a pas vraiment de dossier, juste une petite bande rembourre en cuir pour s'appuyer. A vous de juger si c'est confortable.... (Si jamais, ces banquettes transformees en lits doivent faire 1m80 de long. Pour Cindy, ca ne pose aucun probleme) 


Est-ce que ça secoue?

Ca ne secoue pas plus qu'un autre train. Pour remplir les formulaires de douane c'est un peu genant. Pour jouer aux cartes, pas de probleme.


Tombe-t-il souvent en panne?

Non, jamais jusqu'ici. D'ailleurs a chaque gare, ils controlent les roues. (On a pas tres bien compris ce qu'ils faiaient)


Où s'arrête-t-il?

Les trains inferieurs a 100 s'arretent assez peu. Quelques minutes dans les moyennes villes et quelques dizaines de minutes dans les grandes villes. Les trains superieurs a 100 s'arretent plus longtemps et plus souvent.

Dans les arrets de plus de 20 minutes, des vendeurs  en tout genre proposent des marchandises a vendre aux passagers. Boissons: biere, vodka, quleques boissons d\sans alcool. Nourriture: glaces, poissons seches, plats prepares par des babouchkas (vieilles dames) encore chauds mais pas tres varies, pirojki (vaguement des beignets fourres aux pommes de terres ou aux choux). Autres objets: Lustres, sets de verres ou chats en porcelaine. (???) 


Jusqu'où va-t-il?

Relisez l'introduction. Le train le plus endurant fait Moscou-Vladivostok une fois par semaine.


A-t-il des retards? 

JAMAIS. Il part toujours selon l'horaire a la minute pres. Les horaires sont calcules tellement largement qu'il n'a pas du tout besoin d'aller vite pour les respecter.

 
Y a-t-il des wagons-couchettes?

Oui, tous les wagons sont des couchettes. (la nuit bien sur. pour la journee, elles sont convertibles en sieges ) Dans les troisieme classes, les compartiments ne sont pas separes. Il y a quatre couchettes perpendiculaires au couloir a gauche (2 en haut et 2 en bas) et deux couchettes paralleles au couloir a droite (1 en haut et 1 en bas). On peut circuler librement dans le wagon et passer d'un compartiment a l'autre. En deuxieme classe c'est le meme principe, mais il y a des compartiments fermes a quatre couchettes et du tapis par terre. On n'est pas alle en premiere classe.

                               dans le train                         a gauche, les couchettes de jour, a droite, les couchettes de nuit
des hôtesses sexy?

Des hotesses, il y en a. Il y en a 2 par wagon qui se relaient tout au long du trajet. Elles s'occupent de tout: de controler les billets, donner les draps, nettoyer les toilettes, s'occuper du samovar pour qu'il ait toujours de l'eau chaude et finalement de reveiller les voyageurs arrives a destination. Maintenant, si sexy correspond pour vous a une jeune femme souriante vous serez decu. C'est en general des dames dans la cinquantaine qui ont oublie leur sourire sur le quai de depart.  Mais toutes les regles ont une exception...

                                                     Le samovar


des assassins avec poignards?

Non. la seule arme des passagers, c'est la bouteille de vodka.


des contrôles et des fouilles du KGB?

Non, rien. Vous pouvez relire l'article sur Moscou pour voir a quel point le passage de frontiere a ete simple.

 
Comment sont les passagers?

Autochtones?
touristes?
Hommes d'affaires?
Globe-trotteurs?

Presentons les un par un.

Moscou-Kazan

Un couple d'une cinquantaine d'anne es. Le mec avait une allure de dentiste avec ses 4 ans en or. La dame un manteau et un chapeau tres elegants (sans ironie) L'"upper middle class" russe. Mais il faut avouer que nous etions en 2e classe ou le prix du billet est 2 fois plus cher qu'en troisieme
.

Kazan Iekaterinebourg.

Deux jeunes qui avaient l'air de se connaitre. Un etatait tres discret, l'autre ecoutait de la musique sur son lecteur de DVD et sur ses deux natels en changeant ses 5 cartes sim. En face d'eux un type d'une cinquantaine qui s'est mis a boire et a faire boire son voisin d'en face. Ils nous parlaient en russe de plus en plus au fil des verres. En dessous de Cindy, un papy russe.

Iekaterinebourg Omsk

R.A.S


Omsk Tomsk


Ahhhh. La convivialite des russes. Nous etions separes (cindy avait la couchette 20 et moi la 7). Avec moi trois bucherons (si on a bien compris) qui rentraient chez eux. Un peu plus loin deux soeurs d'environ 14 et 16 ans. Un peu plus loin, un major de l'armee russe (27 ans) qui parlait allemand. Les trois hommes avaient leur table couverte de nourriture. Ils ont tout partage avec nous. Salde, saucisson, cacahouetes, chips, biscuits, etc... C'etait un debut. Ils ont ensuite sorti la vodka. (un litre entre 5 ca va encore)  puis la biere. et quand tout a ete fini. Bingo, le wagon restaurant vend de la vodka! Pendant que les adultes buvaient, Alissia et Ioulia jouaient de la drorba (on est plus sur du nom exact)
un petit instrument a trois cordes.

                                 avec Alissia et Ioulia                        Nos amis bucherons

D'une maniere plus generale, les passager sont des russes qui voyagent d'une ville a l'autre en general pour des deplacements prives. Il n'y a pas d'hommes d'affaires. C'est plutot monsieur et madame tout le mode: des familles, des celibataires, des couples, des vieux, des jeunes. Par contre on n'a pas vu les moindres touristes. Absolument personne ne parlait anglais!

 

Voila pour la reponse au questions. Si vous en avez d'autres, n'hesitez pas a nous les poser. Nous allons d'ailleurs modifier ce message au fil de nos experiences dans les prochains trains. Prochaine etape, voyage 17 heures entre Tomsk et Krasnoiarsk dans le train numero 645. Souhaitez nous bonne chance.


[Consulter ce message] 2 commentaire(s)  7  photo(s)    
Syndication :

Omsk

 10-04-2008 -  Russie

Bonjour a tous. et bienvenue en Siberie

Apres une nuit de train, qui est maintenant un deuxieme chez nous, nous sommes arrives a Omsk. Nous avons decide de faire une escale dans cet ville plus pour ne pas passer plus d une nuit dans le train plutot que pour la ville meme.

Nous somme donc arrive a Omsk dans la matinee. Comme nous n allions passer qu une seule nuit ici, nous avons prefere laisser nos gros sacs a la consigne de la gare et  n avons pris que le necessaire. Ce fut une idee d autant plus appreciable lorsque nous avons du traverser la ville pour trouver un hotel qui n est ni trop cher, ni plein.

Apres avoir trouve notre bonheur dans un ancien hotel sovietique, nous sommes alles au centre ville en longeant la riviere l Om (et la fem alors?) La riviere etait en train de se degele, ce qui nous a offert un joli spectacle, des blocs de galace qui sont emene par le courant en faisant de petit gresillements

                                               l Om

Arrive en ville, nous avons pu admirer une statue de Lenine (ENCORE), et un memoriale de guerre.

                                             

Le soir nous sommes alles admirer le couche de soleil sur la riviere parcemee de bloc de glace.

                                             

Le lendemain le dejeuner de l hotel offrait du pain, je dirait plutot des toasts bizarres et de la confiture, parmis tout les autres mets sales. Ouf sauvee pour aujourd hui, je ne mange que des tartines profitant  tant qu il est encore temps d un dejeuner sucre.

Malgres le fait que nous sommes en Siberie, il fait chaud, c est presque decevant. Je dirais que la temperature avoisine les 15 degres.

Nous sommes repartis en train pour Tomsk.

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  3  photo(s)   1  vidéo(s)  
Syndication :

Iekaterinebourg

 08-04-2008 -  Russie

Bonjour tout le monde.

 

Ce matin nous sommes arrives a Omsk, dans le wagon no 1 a l'avant-garde du train. Ici encore moins qu'a Iekaterinebourg il y a de choses a voir ou a visiter. C'est juste une etape confortable pour ne pas passer une eternite dans le transsiberien.

Pour ceux qui suivent nos messages avec attention et qui en veulent chaque jour un nouveau, ca nous fait bien sur tres plaisir, mais on leur demande un petit peu de patience, ca demande du temps et de l'organisation pour trouver des cafes internet qui ne sont pas tous forcement situes dans les centres villes.

 

Revenons a Iekaterinebourg. Comme on l'a dit Il n'y a pas grand chose a voir. Lors de la revolution Russe de 1917, le Tsar s'est enfui sous la pression des communistes et a ete rattrape ici. Quelque monuments, dont la magnifique eglise du sang, dediee a la memoire de l assassinat du tsar Nicolas II et de sa famille(les orthodoxes ont canonise l'ex tsar. A quand un saint Louis XIV ou une sainte Marie Antoinette?) commemorent ces evenements.

                                                      l eglise du sang

Sinon rien de tres grandiose. Un impressionant monument au morts representant un soldat assis et fatigue bien loin des glorieux soldats communistes. Ou encore un clavier geant.

                                                      soldat assis et fatigue          Le clavier geant       le clavier geant

Plus que les sites a visiter, c'est l'ambiance de la ville qui est agreable. Tres peu de maisons en ruines comme a Kazan et enormement de batiments modernes en construction. On sent les richesses naturelles de l'oural.

 

Quelques anecdotes:

 

1) On passe super vite d'une saison a l'autre par ici. Alors qu'il fait une quinzaine de degres, la riviere, tres large, est encore completement gelee. 

                                                      la riviere gelee

2) Il y a quelque part dans la ville une statue de l'homme invisible. Mais on ne l'a pas vue . (c'est dans la meme veine que le clavier geant)

3) Notre hotel s'appelle l' Hotel Bolchoi Oural (grand hotel de l'oural) la reception est tout a fait standard, mais des que nous sortons de l'ascenceur au quatrieme etage, on revient en arriere de 40 ans. Jacques Tati par exemple ou Psychose, mais avec une charmante touche communiste. On n'a malheureusement pas pense a prendre de photos. La douche se trouve au sous-sol et est gardee de 7h a 22h par une "dame douche" (style dame pipi) qui ne fait que ca...

4) Grace a des francais, nous apprenons que "nous nous sommes francais, vous, vous n'etes que des francophones"

3 bis) J'ai oublie le (petit)-dejeuner typiquement sovietique: bouillie de sarrasin, riz, porridge(?) sale, rondelles de saucisse, salade aux carottes, chou ou racines rouges, etc... pas la moindre chose de sucree. 

Pour fini, on s'etait dit qu'on essaierait de ne pas faire de gags nuls, mais ici on ne peut s'empecher de crier hip hip hip...

 

 

... Oural 

 

A la prochaine     Fabien


[Consulter ce message] 4 commentaire(s)  5  photo(s)    
Syndication :

Kazan

 05-04-2008 -  Russie

Nous sommes arrives apres 13 heures de train a Kazan. sortis du train, nous avons entrepris de chercher un hotel pour y passer la demi nuit qui nous restait et une de plus.

Notre fatigue, additionnee au poids de notre sac a dos a rendu la recherche plutot fatiguante. Apres une visite nocturne est forcee de 1h30, nous avons enfin trouve un hotel qui n etait pas complet. Le prix etait de environ 100 CHF pour une nuit pour les deux. Nous ne voulions pas faire les fines bouches pour cette nuit mais nous avons decide de chercher un hotel le lendemain pour la deuxieme nuit a Kazan.

Apres une nuit courte nous avons ete soulage lorsque la receptionniste nous a explique que la demi nuit que nous venions de passer n etait pas facturee puis ce que nous sommes arrives tard et que nous avions paye pour la nuit suivante.

Nous sommes directement parti visiter le Kremlin de Kazan sans devoir chercher un autre hotel. Dans le Kremlin se trouve un mosquee. Nous nous trouvons dans la region autonome du Tatarstan, ce qui explique la presence d une mosquee.

                            nous devant le Kremlin              la mosquee

A deux pas de la mosquee se trouve une eglise, ce qui est assez etonnant

Nous avons egalement visite le musee de la republique de Tatarstan, les commentaires n etant pas en anglais, nous avons fait le tour plutot rapidement, ce qui est un exploi pour Fabien et un soulagement pour moi.

Sinon, nous nous sommes promenes dans la ville en remarquant avec etonnement la proprete et la beaute de certains endroits de la ville et la salete et le delabrement de certains autres.

                           Fabien devantl institut dephysique           

Nous somme repartis le 6 avril a 20h20 pour un trajet de 18heures direction Iekaterinbourg

                            le train


[Consulter ce message] 3 commentaire(s)  5  photo(s)    
Syndication :

Moscou

 02-04-2008 -  Russie

Bonjour tout le monde, merci pour les commentaires et les messages, ca fait super plaisir d'avoir des nouvelles. Meilleures que celles qu'on peut voir a la page 261 du site du teletexte, en tout cas...

Aujourd'hui nous sommes a Iekaterinebourg ou nous avons trouve un acces internet super pratique. On va en profiter pour vous raconter nos aventures de Moscou et de Kazan.

Comme prevu, on est monte dans le train a Lvov et redescendus 24 heures plus tard a Moscou. On va vous faire une article detaille sur la vie quotidienne dans les trains un peu plus tard. La seule chose differente dans celui la a ete le passage de frontiere entre l'Ukraine et la Russie (vers 2h du matin) le 1er avril. Contrairement a l'entree en Ukraine, il a ete etonnament rapide. Un coup d'oeil au passeport et au visa, un tampon et c'etait bon. Le douanier etait presque aimable... (il etait jeune, il a mal d^u suivre les cours de tirage de gueule...)

Arrives a Moscou, on a pris le magnifique metro pour rejoindre notre hotel.

                                  un arret de metro

Apres un moment des repos, on se dirige vers la place rouge. En chemin, on rencontre un restaurant qui a l'air sympa, pas trop cher et pas trop touristique (le menu n'est pas traduit en anglais), on s'y arrete donc pour manger. Quand on en ressort, on s'apercoit qu'on est a une cinquantaine de metres de la place rouge. Ca nous a surpris: la place rouge est extraordinaire (elle est rectangulaire et aucun des quatre cotes n'est le point faible: la muraille du Kremlin*, la cathedrale de saint-Basile*, l'ancien magasin d'etat sovietique dans un palais extraordinaires, reconverti en dizaines de boutiques de luxe et le musee national russe) mais elle est tout sauf touristique. Les touristes se promenent tranquillement sans rien se voir proposer. Sans meme pouvoir acheter quelque chose.

* Une precision: le Kremlin est une sorte de citadelle construite sur la colline. C'est un terme generique. Quand on dit "le Kremlin" on devrait dire "le Kremlin de Moscou". A l'interieur, on y trouve le palais dans lequel les tsars puis les secretaires generaux du parti communiste puis les presidents de la russie regnent, ainsi que quelques eglises et autres batiments. A ne pas confondre avec la Cathedrale de Saint Basile que je croyais etre "le Kremlin" jusqu'a il y a qulques annees.

                                      la basilique de Basile de bienheureux

Sur la place rouge se trouve aussi le tombeau de Lenine et son cadavre momifie. Malheureusement pour nous, pour qu'il reste dans un etat de conservation relativement acceptable (il est mort en 1924 quand meme) il doit etre lave, trempe dans un bain de paraffine et relave (c'est pas tres ragoutant, hein) une fois tous les annees et demi. Et ce tripotage de cadavre tombe exatement en avril 2008: pas de Lenine donc.

Heureusement pour notre fibre communiste :-) Il existe un parc de Moscou un peu decentre dans lequel un grand nombre de statues deboulonnees a la chute du communisme on ete recoltees. Dans ce "Parc des heros dechus", on a eu notre compte de statues glorieuses. Des Lenine par dizaine, Staline ou Djerzinsky (fondateur du KGB) ou autres leaders charismatiques.

                                les statues de Lenine                      Lenine et Cindy

Apres cette visite du passe, on revient dans le present et on decide de manger. Mais les restaurants de Moscou sont aussi chers qu'en suisse. Et vu qu'on a une cuisine dans notre hotel, on va faire des courses pour tous nos soupers. Feuilles de chou farcies a la viande, croquettes de pomme de terres a la viande (ca ressemblait a des mini hachis parmentiers) ou pelmeni (des raviolis russes) sont delicieux.

Le lendemain, visite du Kremlin. Regardez les photos. A l'interieur, le "Musee des Armures" expose les tresors de l'art russe. J'ai jamai vu autant de pierres precieuses (incrustees sur des bibles, des objets religieux, des bijoux, des trones, des carosses, des habits ou autres ustensiles de cuisine) de toute ma vie. Ca plairait a Albin!

                  la cloche la plus grande du monde                   une autre clochebien plus petite                     le Kremlin

Pour etancher notre soif de communisme, on est encore alle visiter un parc d'exposition qui vantait tout la gloire de l'homme heureux et de la technologie supreme de l'URSS. (c'est a dire meilleure-que celle-des-americains; au passage, il y a aussi des "gratte ciels sovietiques" eparpilles dans la ville et qui ressemblent furieusement a ceux de manhattan a l'exception de l'etoile rouge au sommet). Mais ce parc a ete abandonne dans les annes 90 et est en renovation. Ca sera pour une autre fois.

Pour finir notre quota de culture, on va au monastere de Novodevitchi dans lequel vivait la soeur du tsar Pierre le grand et dans le cimetiere duquel les plus grandes figures russes son enterrees.

                        le monastere

Entretemps, nous avons ete confrontes pour la premiere fois a la charmante bureaucratie russe en allant acheter un billet de train pour Nijni-Novgorod, notre prochaine etape. Apres deux heures de queue dans trois guichets, on apprends que les trains sont complets et que les seules places restantes sont plus de 180.- (pour seulement quatre heures) On decide donc de ne pas aller dans cette ville et de partir directeemnt pour Kazan, notre etape suivante. On doit (evidemment!) changer de gare, refaire la queue pendant une heure et, la aussi, les places en troisiemes classes sont toutes occuppees, on ne discute plus et on accepte les places en 2e classe qui sont aussi 180.-, mais cette fois ci pour 13 heures.

 

Pas d'anecdotes bonus pour ce message, il est suffisament long comme ca. Merci a tous de nous lire et de penser a nous!

 

Bisous a tous.                Fabien 

 

 

 

 

 

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  8  photo(s)    
Syndication :

Lvov

 29-03-2008 -  Ukraine
Bonjour a tous,
Vu que Cindy est aux toilettes et donc que l'ordinateur de l'hotel est enfin libre cinq minutes, j'en profite pour venir ecrire mon premier message sur ce blog.
Tout d'abord un grand merci a tous ceux qui sont venu m'aider a organiser la these, a ceux qui sont venu y assister ou a ceux qui ont simplement pense a moi. J'ai eu enormement de plaisir durant cette journee. Pour les autres, sachez que tout s'est bien passe et que je suis desormais le docteur fafa. (ne plus m'appeler fafa tout court, svp).
Alors il parait que je dois faire un resume de notre passage a Lvov (ou plutot Lviv, en Ukrainien). Revenons au debut. Mercredi soir, j'ai pris le train pour Budapest ou j'ai rejoint Cindy. Le voyage etait plutot pas mal, y'avait deux superbes hongroises a cote de moi depuis Zurich. Je suis arrive le jeudi matin a Budapest ou Cindy faisait ce qu'elle a eu l'habitude de faire tous les vendredi pendant 4 ans a Morges: elle m'attendait a la gare. Je ne vais pas parler de Budapest, tout ceci est raconte avec un talent extraordinaire dans les articles precedents.
On a quitte Budapest le jeudi soir pour notre premiere nuit ensemble dans le train. Vers minuit, on a quitte l'europe pour rentrer dans le territoire de l'ex-URSS. Une charmante douaniere nous attendait, ainsi que dix minutes plus tard un autre douanier, puis quelques policiers et enfin une derniere douaniere qui a controle nos marchandises.  Le temps de regler l'ecartement des roues du wagon pour le mettres aux normes des rails sovietiques (pour ceux qui connaissent europa park, ca secoue autant que l'Eurosat, mais sans avancer) et nous repartons. 
Nous arrivons a Lviv aux alentours de 9h30 du matin. Un petit trajet en tram (de construction tchecoslovaque des annees 60, tres bon massage) nous amene au centre ville.
                                                     le tram
Nous trouvons facilement un hotel et nous allons vister cette ville qui fut successivement polonaise, austro-hongroise, a nouveau polonaise, envahie par l'urss en 1939, par les nazis en 1941 et re par les russes en 1944 puis coeur de la revolution orange en 2002. Malgre tout, le centre ville et particulierement la place de l'hotel de ville ainsi que ses innombrables eglises sont superbement conservees. Cindy vous fera un petit best of de nos meilleures photos.
Quelques anecdotes:   
1)  Les Lviviens sont extremements pieux. On a observe un flot de passants pendant dix minutes. Tout le monde se signe en passant devant les eglises. C'est pas trop etonnant quand c'est des vieilles dames ou des familles, mais quand toute la bande de jeunes ados cool le fait c'est une vision tres surprenante.
On a d'ailleurs vu une gigantesque procession le dimanche 30. Albin, tu pourrais confimer que c'est la date de Paques dans le calendrier Orthodoxe?
                                                         la procession
2) Si vous allez dans un restaurant sans maitriser l'ukrainien, un conseil. Les plats (viandes, poissons) et les garnitures (patats, riz, chou fleur) sont presentes a part sur la carte. Si vous commandez un plat au hasard, il sera tout nu!
2 bis) Si vous commandez un dessert au hasard, il se peut tres bien que ca soit une ....plaque de chocolat.
3) Un bon plan pour se trogner gratuitement: visiter le musee de la brasserie "Lvivskaia". Le musee etait tout petit (et d'ailleurs tout vide) mais le bar a la sortie presque gratuit (5 hrivnia = 1 franc)  pour des bieres a volonte (et d'ailleurs bonde).
Finalement, apres de longues interrogations sur l'heure, (heure d'ete, decalage horaire), nous allons acheter un billet pour nous rendre a Moscou le lundi 31. Au menu: depart a 8h11, arrivee a Moscou 9h08... 23h57 plus tard (pour ceux qui suivent, une heure supplementaire de decalage horaire)
                                                          les rues de Lvov
A bientot pour nos aventures en train et nos recits sur Moscou.
Dr Fafaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa   
 
 

[Consulter ce message] 3 commentaire(s)  3  photo(s)    
Syndication :

Budapest

 26-03-2008 -  Hongrie
Nous avons pris le train à Vienne direction Budapest, le trajet a duré 3 heures. La première impression de la Hongrie est que le pays est que la langue est incompréhensible on s y attendait et il faut bien que je m y habitue...et que la vie est plutôt chère.
Nous sommes arrivées le dimanche de Pâques, donc beaucoup de choses étaient fermées et le lendemain, rebelote. Nous en avons donc profité pour visiter le château royal qui n était pas fermé.
                                  le chateau                    vue su le parlement depuis le chateau
 Nous avons cherché pendant notre séjour, des restaurants qui font de la cuisine traditionnelle et ça n était pas une mince affaire. Il y a des pizzerias à tous les coins de rue et si c est pas des pizzerias c est des restaurants asiatiques. Notre persévérance nous a quand même permis de trouver des restaurants hongrois. La cuisine hongroise est riche même très riche mais bonne. Lorsque nous étions a Vienne, je prenais des mélanges, c est du café au lait. Lorsque j ai commandé un mélange à Budapest, j ai été très étonnée d y trouver du miel. C est plutôt bon mais assez surprenant.
                                                                 Le melange
Le 26, c est à dire mercredi, Fabien a passé sa thèse. C est aussi le jour ou Stéph est rentrée en Suisse. J ai donc passé la nuit toute seule, dans un dortoir avec 7 mecs, vive les boules quies...
Le 27, Fabien est arrivé a Budapest, nous sommes allés au palais royal qui vaut vraiment le coup d oeil. Nous sommes aussi allés visiter le parlement.
                                   le parlement                    le parlement
 Nous avons du payer environ 15CHF chaqu`un alors que c est gratuit pour les Européens, on a vraiment trouve ça injuste.
Le 28, nous sommes partis pour 14heures de train pour Lvov, en Ukraine.
Cindy

[Consulter ce message] 2 commentaire(s)  5  photo(s)    
Syndication :

Précédente - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Suivante



[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Cindy et Fabien ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty