Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Cindy et Fabien
Age 26
But du voyage Stages
Date de départ 05/06/2010
    Envoyer un message
Durée du séjour 3 mois
Nationalité Suisse
Description
Stage de 2 mois à Wallis puis visite de la Nouvelle-Calédonie, des îles Fidji et du Vanuatu
Note: 4,7/5 - 29 vote(s).


Bonjour a tous. 

 

Apres une assez longue absence sur internet pour plein de raisons (vive les JO ;) voici un resume de nos dernieres aventures au sud du Cambodge. Mais avant tout, sachez que les choses avancent avec notre ami mongol et que l on vient de recuperer un cinquantaine de nos photos perdues :)

 

Apres les routes boueuses du nord du pays, direction les plages isolees du sud. On a fait escale a Kompot et a Kep, deux villes qui au temps de la colonisation francaise (finie en 1954) etait l endroit ou les riches expatries francais allaient se dorer la pilule sur des plages paradisiaques. Par la suite, ces endroits ont ete le theatre de vives batailles pendant la guerre contre le Vietnam (1979-1993) et ont ete abandonnes. L atmosphere de ces batiments tres luxueux laisses a l abandon pendant plusieurs decennies et vaguement rehabites par des familles cambodgiennes est etonnante.

 

Le summum de cet ambiance est le plateau du Bokor. Sur un plateau a 1000 metres d altitude surplombant la mer (la vue est similaire a celle du signal de Bougy en dessus du lac Leman, mais depuis bien plus haut: extraordinaire), les francais avaient construit un hotel de luxe, un casino, une poste, une eglise, etc... Et depuis une quarantaine d annees, ces batimentss ont ete laisse a lábandon et tombent aujoourd'hui en ruine, ronges par les mousses et les lichens. Le jour de notre visite, un brouillard tres epais enveloppait tout, contribuant encore beaoucup plus a l atmosphere desolee et fantomatique du site. Et pour couronner le tout, la route de 42km qui y mene etait fermee pour une grande renovation. On a donc du, pour y acceder, marcher avec un guide pendant 2h30 en pleine jungle sur un sentier tout sauf plat pour y acceder. A part les 7 autres touristes qui nous accompagnaient dans cette aventure, on n a pas rencontre ame qui vive...

                                     

 

                                                           

Le lendemain de cette visite qui restera comme un des moments les plus forts de ce voyage, direction Kep (appele a l époque Kep-sur-mer). Nous y allons en tuk-tuk (au cambodge, ca designe une moto tirant une remorque a quatre sieges plutot confortables) et visitons trois grottes en chemin - dont une abrite un temple vieux de 1500 parfaitement conserve et artistiquement entremele avec les stalactites - ainsi qu une plantation de poivre, de mangues et de durians. Apres avoir reconstitue nos reserves de poivre, on arrive a Kep.

                                                                    

On se fait un petit plaisir en sejournant a l'hotel La Veranda, de superbes bungalows, relies entre eux par des passerelles en bois avec une magnifique vue sur la mer et les iles au loin. La nuit nous coute 30 francs. (Evidemment vu de Suisse c est rien du tout, mais ici, ou on paie en general 5 francs par nuit dans des chambres confortables et ou le salaire d un policier (sans les pots-de-vin :) est de 20 francs par mois cést une somme enorme)

                                                      

Apres cette journee dans le luxe, retour a Phnom Penh ou nous attendent des compatriotes. Par l entremise de Stephane (qui a etudie la physique avec moi a l uni a Lausanne ) on a passe deux soirees avec Sylvain et sa copine Yolanda qui habitent au cambodge pour une annee dans le cadre d un projet HIV de medecins sans frontieres. Deux soirees qui nous ont permis de voir une autre facette du Cambodge, celle des innombrables ONG presentes dans le pays, qui tentent de redresser le pays depuis 1993 -- et aussi bien sur de recreer l ambiance de l Eveche a l autre bout du monde.

 Et voila, ce soir nous venons d arriver a Battambang, derniere etape avant les celebres temples d Angkor ou nous allons terminer notre visite du Cambodge avant de rejoindre Bangkok et de tous vous retrouver le 30.

 Bisous a tous et encore bravo a Fabian, Karin et Serguei -- et allez Roger.




[Consulter ce message] 3 commentaire(s)  9  photo(s)    
Syndication :

nord est du Cambodge

 06-08-2008 -  Cambodge

Bonjour a tous

Nous sommes partis de Phnom Penh en bus jusqu a Kompong Cham qui ce trouvait a 3 h de route. La ville n a rien d exceptionnel mais nous ne voulions pas faire trop de route d un coup. Nous sommes donc restes dans cette vile pour une nuit. Le lendemain nous sommes repartis pour 4 heures de route pour la ville de Kratie. La ville en elle meme n offre rien de formidable mais a 15km de la il est possible d observer des dauphins de riviere. Le temps de deposer nos sacs dans la chambre d hotel et nous partons en motos avec deux chauffeurs avant d embarquer dans une barque pour 2h. Apres 30 minutes nous nous arretons et nous observons les fameux dauphins. Nous  regardons ces mamiferes reprendre leur souffle avant de replonger pendant environ une heure, le spectacle est vraiment beau sans parler du ciel derriere.

                                           

Le lendemain re bus pour un trajet de 5h, cette fois pour Banlung. Nous nous sommes arretes en route pour faire une pause dans une ville qui a comme specialite les araignees grillees.

                                           

Jusque la les routes etaient en bonnes etat et on ne comprenait pas les commentaires dans notre guide disant que les routes etaient dans un etat lamentable. On a vite compris. Au bout de 2h la route n etait plus goudronnee et plus on avancait plus elle etait defoncee et boueuse, en Suisse on apprend a rouler sur la neige, ici c est sur la boue et le resultat est pareil. Nous sommes restes coincer pendant une heure a cause de deux vehicules coinces l un a cote de l autre. Un des deux est ressorti de la avec les chaines.

                                                  

Pour notre part, apres 1 heure d attente, nous avont appris que nous n etions qu a 500m de la ville, nous avons donc pris nos sacs et nous avons marche dans la boue jusqu a ce qu un rabatteur d hotel nous prenne en moto et nous emmene dans son hotel.

Nous sommes restes a Banlung 3nuits.

Le premier jour nous sommes partis a la recherche d un lac parfaitement circulaire forme dans un cratere de volcan. Il se trouvait a 5 km de la ville. Nous avons pris le mauvais chemin et nous nous en sommes rendus compte qu apres 1h de marche. nous avons rebrousse chemin mais une averse nous a surpris, nous sommes donc alles nous abrite sous une maison sur pilotis. La proprietaire des lieux nous a offert a manger et a boire. Lorsque la pluie a cesse, nous voulions lui offrir des fruits que nous avions achete le matin meme au marche pour la remercier, elle n en a pris que deux et a refuse le reste.

Nous sommes donc repartis a la recherche de ce fameux lac. Nous avons finalement trouve le bon chemin quand la pluie est revenue de plus belle et cette fois ne s est pas arretee avant 18h. Nous avons donc vu le lac, trempe les pieds dedans et apres une photo nous avons pris le chemin du retour. Nous sommes arrives a l hotel frigorifies.

                                         

Le lendemain nous avons loue des motos avec chauffeurs pour aller voir 3 chutes d eau dans les environs. La route etait toujours aussi catastrophique a tel point que Fabien et son chauffeur ont fait une belle glissade avant de se retrouver par terre. Rien de grave, juste de la boue partout.

                                             

Les chutes etaient plutot bien, mais malheureusement il faisait un peu froid pour se baigner dedans.

le jours d apres nous avons repris le bus pour un trajet de 12h pour Phnom Penh ou nous nous trouvons en ce moment. Nous repartons demain pour le sud du pays.

 

Gros bisous a tous.

Cindy


[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  8  photo(s)    
Syndication :

Phnom Penh

 01-08-2008 -  Cambodge

Phnom Penh

 

Nous voici au Cambodge, dernier pays pour le dernier mois de notre periple.

 

Apres notre viste du delta du Mekong, nos deux fabuleux chauffeurs Mr Ton et Kim nous ont laisse a la station des bus de Can Tho. De la, un minibus nous a rapidement emmenes a la ville (presque) frontiere de Chau Doc. Nous y avons passe une nuit en profitant de la tres jolie vue sur le Mekong. Le lendemain un bateau touristique nous a emmene en remontant le Mekong jusqu a Phnom Penh, la capitale du Cambodge avec deux petits arrets sans soucis aux douanes Vietnamienne puis Cambodgienne.

 

Sous la domination Francaise, Phnom Penh etait consideree comme la perle de l'Indochine. Elle retrouvera surement un aspect magnifique une fois le quai au bord du Mekong completement renove. En 3 jours, on y a pas mal flane et profite des nombreux marches. On a aussi termine notre tour d'horizon des palais royaux des pays de la region en visitant celui du roi du Cambodge, pas aussi impressionant que celui de Bangkok mais magnifiquement preserve malgre les annees de guerre.

 

Juste a cote se dresse le musee national, ou les statues issues des anciens temples Khmers succedent aux statues. Le batiment en lui meme et son jardin sont plutot agreables.

 

Finalement, on est alles pleurer un coup en allant voir un muse consacre a la page la plus tragique de l'histoire du pays, la periode ou les Khmers rouges (=dictature communiste extreme de 1975 a 1979) dominaient le pays. Le musee est etabli dans une ancienne ecole que les Khmers rouges avaient transforme en prison et en centre de torture. Juste un chiffre, sur les 8 millions d'habitants du pays en 1975, 2 millions on peri avant que le pays ne soit libere par le Vietnam en 1979, parmi eux le mari et un des deux fils de la charmante dame qui tenait notre hotel...

 

             

Voila pour cette fois. Etant donne le tres mauvais etat de certaines routes dans le pays, on sera surement obliges de retourner a Phnom Penh pour se rendre au sud ou a l'ouest. On vous fera un deuxieme petit resume.

 

PS joyeux premier aout

Cindy mange une raclette au Tell Restaurant :)


[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  5  photo(s)    
Syndication :

Delta du Mekong

 27-07-2008 -  Vietnam

Bonjour a tous,

Depuis cet apres midi, nous avons entame la derniere partie de notre voyage. Dernier mois, dernier pays. Le Cambodge nous attend. Mais avant ca, nous allons vous parler de nos dernieres aventures au Vietnam. Lisez d abord le message de Fabien sur Saigon, puis celui-ci sur le delta du Mekong.

Le delta du Mekong, est un endroit magnifique, tres fertile ou les plantations de fruits exotiques succedent aux rizieres. Pour nous, sa visite restera un des points forts de notre voyage, peut-etre meme le meilleur moment. Non seulement a cause du delta, merveilleux en lui-meme, mais aussi grace aux personnes qui nous ont accompagne et a la maniere dont nous l avons visite.

Voila toute l'histoire.
En se promenant dans les rues de Saigon, le premier jour, nous avons entendu " motorbike" comme d habitude (les rues sont pleines de "moto-taxis" prets a vous emmener n importe ou pour quelques francs), nous avons repondu non, ils nous ont ensuite demande d ou on venait (jusqu ici rien d anormal) A peine le temps de prononcer " Switzerland" que les deux chauffeurs nous sortaient leurs livres d or pour montrer ce que des Suisses y avaient ecrit. Nous avons lu quelques messages plus elogieux les uns que les autres. Nous pouvions lire :"vous les avez rencontre c est votre jour de chance" ou encore " moi qui evite les endroits touristique, j ai ete comble". Ces messages nous avaient deja un peu convaincu, nous avons ensuite discute avec eux pour les details. Nous voulions partir pour 4 jours dans le Delta du Mekong en passant par des endroits pas trop touristiques. En general, on essaie de partir le plus par nous meme pour faire des rencontres plus authentiques. Mais comme ils n'ont pas arrete de le repeter , leur mot d ordre etait "freedom" (liberte). Nous avions carte libre, une seule volonte de notre part et ils la remplissaient. Tres confiants, nous avons decide de partir avec eux et parle finance. Au bout de 2 heures de discussion nous nous sommes mis d accord pour 3'700'000 Dongs( 230CHF). C est plus que notre budget habituel, mais ca a ete de loin notre meilleur investissement. Bien plus que des chauffeurs, ils nous ont servi de guide pendant tout le trajet en repondant parfaitement a la moindre de nos questions. Comme l a dit quelqu'un dans un des livres d or :"vous etes tombe sur le Vietnamien le plus bavard".

Quelque jours plus tard Mr Kim et M. Ton sont venus nous chercher devant notre hotel a 9h. Le temps de fixer nos sacs a l avant de leur scooter (nos gros sacs de soixante litres (!)) et nous sommes partis.

                           

Apres deux heures de route, nous sommes arrives a My Tho dans un petit hotel un peu a l ecart de la ville, de l autre cote de la riviere. Le temps de nous installer et de diner (au menu, un poisson peche dans un bassin d elevage apres notre commande, grille, et roule devant nous en rouleaux de printemps par la serveuse (prix: 3.50 CHF chacun))

                           

et nous sommes parti en velo avec Mr Ton pour visiter les environs. Nous sommes d abord alles visiter une fabrique de bonbon a la noix de coco tres aritsanalement. Les bonbons sont un vrai delice et la methode est on ne peut plus artisanale. Les noix de coco sont rapees, puis pressees pour en extraire le jus avec de toutes petites machine. Le lait de coco est ensuite cuit sur un feu avec du sucre dans des chauderons d une vingtaine de litres. La pate qui resulte de deux heures de cuisson est ensuite etalee en longue bandes, puis coupee en carres qui seront ensuite emballes individuellement. Le tout a la main!

Nous sommes ensuites alle voir une fabrique de miel. Nous avons deguste leur delicieux miel dans du the. Au meme endroit, (une halte sur la route des tours organises) nous nous sommes retrouves avec un python autour du cou en moins de temps quíl faut pour le dire. Le temps de quelques photos et il etait de retour dans sa cage. Ouf!

                       

Nous avons continue le tour en passant par dessus des canaux. C est vraiment un endroit paisible et relaxant, comme un grand jardin qui ne finirait jamais. On pouvait cueillir des fruits exotiques directement sur les arbres.

                           

Comme je l ai dit, Mr Ton nous sert plus de guide que de chauffeur. Il est tout intentionne et nous montre tout avec un enthousiaste debordant. Dans la soiree, nous nous sommes dit que nous allions tenter l experience culinaire supreme du Vietnam que nous n aurions sans doute jamais ose accomplir seuls. Accompagnes de Mr Ton, nous sommes donc alle deguster un oeuf de canard feconde! Comme son nom l indique, il ságit dún oeuf qui a ete couve pendant une dizaine de jours, et ou un bebe sést donc developpe. Lóeuf est ensuite cuit pendant deux heures. Cést quelque chose que lon peut deguster a tous les coins de rues. Sans parler de l aspect visuelle de la chose, c estait plutot bon, un melange entre le gout de magret de canard et d oeuf. Il y a juste quelque bouts un peu durs (surement des os pas tres agreable). Par contre, le plus difficile c est de voir ce qu on mange. On peut voir les plumes, qu on ne sent pas du tout une fois dans la bouche. Fabien avait un bebe bien plus petit et ná pas trop souffert, moi j'ai du prendre mon courage a deux mains pour arriver a le mettre dans ma bouche.

                           


Le lendemain nous sommes alles visiter la ville de My Tho, plus precisemment le marche de fruits et un temple khmer. Le marche de fruits etait vraiment impressionnant. Des montagne de fruits en train de se faire empaqueter direction le reste du Vietnam. Nous avons decouvert plein de fruits dont la pasteque jaune (qui a le meme gout que la rouge).

                       

Le jour d apres nous avons repris les motos pour un long periple, 120 km. La pluie nous a stoppe pendant une bonne demie heure puis nous avons du rouler un peu sous la pluie, sur la moto, sans protection pour le visage, cést pas ce quíl y a de plus agreable. En fin d apres midi nous sommes arrives a Can Tho.

Le lendemain debout a 6h30 pour aller visiter le marche flottant. Nous y sommes alles en barque. Encore une fois, cest vraiment tres impressionnant. Il y a plein de gros bateaux remplis d une seule sorte de fruits de fruits ou de legumes--ceux des fournisseurs. (Nous sommes montes sur l un d entre eux pour y manger un ananas--la cale en etait remplie!). Mr Ton nous a explique qu ici, contrairement aux marche de terre ferme, il n y a pas de taxe, c est donc l endroit ideal ou les cultivateurs peuvent vendre leur marchandise aux revendeurs. Il y a donc beaucoup de barques qui achetent des dizaine de kilos de de fruits pour les revendre ensuite sur terre. Pour montrer quelle marchandise est vendue sur les bateaux, un de leur fruit est accroche sur une perche pour qu on puisse le voir de loin.

                       


Apres une derniere visite (une fabrique de pate de riz egalement tres artisanale). nous sommes retournes sur la terre ferme ou nous avons fait nos adieux a nos chauffeurs de quitter nos chauffeurs.
Comme leurs clients precedents, nous avons eu le droit de laiser notre trace dans leur livre d or. En esperant quíls puissent encore proposer leur service inegalables et leur intarissable commentaire a de nombreux visiteurs du Vietnam.

                           

Bisous a tous
Cindy (et quelques ajouts de Fabien)


[Consulter ce message] 3 commentaire(s)  12  photo(s)    
Syndication :

Saigon

 24-07-2008 -  Vietnam

Saigon

Saigon ou Ho Chi Minh Ville,

C est la plus grande ville du Vietnam avec plus de six millions d'habitants et la plus moderne avec ses larges avenues du centre ville (ou il y a plus de voitures que de scooters et ou presque tout le monde s arrete au feu rouge, le seul endroit ou cést le cas dans le pays)

C etait la ville que les Francais avaient choisie comme capitale de l Indochine (l ensemble des colonies francaises dans la region, Laos, Cambodge, Vietnam). De la les magnifiques batiments comme la cathedrale, la poste (concue par Gustave Eiffel) ou l'hotel de ville.

                                            

Cétait la capitale du pays pendant la separation du pays (Vietnam du nord communiste et vietnam du sud capitaliste entre 1954 et 1975). De la le magnifique (!) ex-palais presidentiel avec son architecture typique des annes 60 --dans les moindres details, fauteuils, lampes, escaliers annees 60, rien ne manque. On se croirait chez Jacques Tati.

                                                       

C est la que les Americains avaient etabli leur base principale pendant la guerre du Vietnam. Il ne reste plus beaucoup de traces de la guerre, mais elle est bien resumee dans un musee qui lui est consacree. Il est relativement bien concu et explique les horreurs de la guerre de maniere...horrible. Que ce soit les massacres, les tortures de prisonniers, les bombardements ou encore les epandages de defoliant (qui detruisaient les forets pour mieux bombarder) tout est aborde d une maniere tres claire, quoi qu un peut partiale. L ancien nom du musee etait d ailleurs Musee des crimes de guerre americains et chinois au Vietnam. Il a change de nom et s appelle aujourd'hui musee des souvenirs de guerre. Mais il continue de presenter les combattants communistes comme des heros de la liberation et les americains comme de vils envahisseurs.

                                                     

C est aussi plein d occasions de faire du shopping avec des grands marches et des supermarches.
C est un beau quartier chinois tres anime et plein de vieux temples

Mais c est surtout la ou on a le mieux mange pendant nos vacances. On est restes quatre jours. En une dizaine de repas, il y en avait bien six a se relever la nuit. Je ne citerai que celui de la photo: des fruits de mer extraordinaires avec des delicieuses sauces a l ail ou au tamarin.

                                                     

Apres ce sejour rapide dans cette ville que j ai beaucoup aimee, direction de nouvelles aventures dans le delta du Mekong

 

Fabien 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  6  photo(s)    
Syndication :

Jungle beach

 18-07-2008 -  Vietnam
Bonjour tout le monde
Ca fait deja quelques jours que nous n avions pas donner signe de vie, c est normal, on etait en train de se dorer la pilule a la plage.
Mais avant de lire ce message, lisez celui de Qui Nhon ecrit pas Fabien.
Nous sommes partis de Qui Nhon en minibus, dans le transport officiel de miss univers. C etait la vrai classe, mercedes avec tout le confort possible pour 85000 Dongs= 5 CHF chaqu un pour 5h de route.
Nous avons recerve une chambre dans un hotel isolle a 55 km de la plage tourisitique ou s arretait le bus. Nous avons donc demande a la receptionniste de l hotel a Qui Nhon de nous traduire un mot en Vietnamien qui disait qu on voulait descendre dans le village le plus proche de la jungle beach. Lorsqu on a montre le billet au chauffeur, il nous a fait signe que oui. Arrive dans le village en question, il est passe tout droit. On lui a fait signe de s arreter et on lui a remontre le billet il n avait pas l air d avoir compris, je ne sais pas ce qu il y avait sur ce billet!!!
Nous avons donc debarque a 25 km de notre destination au bord d une route.
Nous etions pour une fois content d entendre quelqu un dire "motorbike", generalement on refuse toujours mais la il tombait a pique. Nous lui avons montre ou nous voulions nous rendre, en deux coups de cuillere a pot nous etions en route. Ca n a pas ete une partie de plaisir, la route n etait pas en etat partout, nous avions nos sacs a dos et le soleil tappait. J avais mal au dos en me tordant pour tenir la barre deriere et peur de basculer en arriere a cause du poids du sac. Apres avoir demande sa route plusieurs fois, suivi un camion sur une route en terre et que Fabien aie changer de chauffeur parce que le sien avait faim (???) nous sommes enfin arrives au paradis. Dernier probleme a resoudre, le chaffeur veut qu on lui paie plus parce qu il s est perdu. Le parton de la jungle beach, Sergio qui est Quebecois qui parle vietnamien nous dit de rentrer, si on s est mis d accord sur un prix.
A peine poser le pied dans la propriete qu on avait pris nos sacs et  recu un verre de jus de citron.
Nous avons ensuite fait un tour de la propriete. Un grand terrain ou pousse plein de plantes danslequel se trouve des "bungalows" parseme
                                       
 Une place pour les enfants avec petit bassin, tobogan et table de ping pong et bien sur la  plage.
                                      
Notre maison etait en bambou, trois murs et un lit, pas de porte, juste des stors pour avoir un peu d intimite et une moustiquaire. deux chaises longues et c est tout. Tres sommaire mais si calme.
Nous y sommes restes 4 jours a ne rien faire, juste se baigner et lire. Dans le prix ( 20CHF par nuit par personnes) etait compris les repas, des fruits dans l apres midi, des jus de citron a volonter et de l eau.
Les repas se passaient avec tout les clients et le patron reunis autours d une grande table. Il y avait toujours 5 plats differants disposer dans des assiettes au milieu de la table ou tous le monde pouvait se servir et un bole de riz. Le service tres efficace, une personne qui se charge de remplir les verres d eau et une autre qui rempli les boles de riz.
L eau de mer etait incroyablement claire, pas autant qu aux Maldives mais pas loin. Un jour il y avait des meduses, heureusement tres visibles et plutot vers le plage, nous avons juste du faire du slalom entre elles jusqu a ce qu il n y en aie plus.
                                              
Apres 4 jours a ne rien faire nous avons pris un taxi pour Nha Trang, la fameuse plage qui attire beaucoup de touriste. Nous y avons loge une nuit en attendant de pouvoir prendre le train pour Saigon ( qui s appelle maintenant Ho Chi Minh ville).
Nous sommes juste alles visiter le marche dans cette ville avant de prendre le train le 21.
Voila pour les quelques jours de farniente, nous sommes maintenant dans le plus grande ville du pays, quelle diffierence.
Bisous a tous
Cindy

[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  3  photo(s)    
Syndication :

Qui Nhon

 16-07-2008 -  Vietnam

Bonjour a tous,

 

Apres les quelques jours passes a Hoi An et l'orgie de shopping, direction Qui Nhon, une ville beaucoup plus authentique situee au bord de la mer de Chine.  Situee a l'ecart des circuits de bus qui drainent la plupart des touristes**, la ville, malgre son cadre tres agreable, sa plage avec ses bateaux amarres tres photogeniques et ses filets de peche  qui sechent (?) au soleil attire tres peu de touristes. En trois jours, nous n'en avons croise qu'une dizaine. Pour etre precis, quand je parle de touristes, je pense aux touristes occidentaux. L'endroit est agreable et attire un grand nombre de touristes Vitnamiens -- suffisement pour rendre l'endroit agreable et anime. Suffisement aussi pour qu'une partie du front de mer soit bordee de delicieux restaurants de poisson et de fruits de mer. En deux repas, on a mange un succulent plat de mini-anguilles, un "cardinal-fish" (on dit poisson cardinal?) tout rouge et tres tendre, des huitres enormes et delicieuses (4.50 la douzaine) et d'autres coquillages. Les francais qui nous lisent hurleront devant cette heresie, mais les huitres avaient ete rincees a l'eau douce, ce qui permettait de particulierement bien apprecier leur gout tres fin.

 

C'est aussi dans cette ville que nous avons fait notre repas le plus authentique. Un jour, alors que nous venions de visiter des tours Cham (voir l'article sur Hoi An pour plus de precisions sur le royaume Cham) nous nous sommes plus ou moins perdus dans un quartier ou notre guide disait qu'il y avait des restaurants. Comme tous les restaurants etaient fermes (ou abandonnes, on aurait dit), on s'est mis a l'ombre quelques minutes pour se reposer (il faisait 39 degres ce jour la). C'est a ce moment qu'un couple de 60 a 70 ans est sortis de chez eux pour nous inviter a les y rejoindre. On a cru pendant quelques secondes qu'ils nous proposaient de venir dans leur restaurant, mais pas du tout. Ils nous invitaient simplement a entrer chez eux. Dans leur piece d'une dizaine de metres carres, ils nous ont offert a boire. Vu qu'ils ne parlaient pas plus anglais que nous Vietnamien, on a communique un peu avec les mains, un peu avec notre dictionnaire francais-vietnamien. Des voisins ont debarque pour nous voir. Ils nous ont offert a manger. On a essaye de refuser, vu qu'ils n'avaient vraiment par l'air riches, mais c'etait mission impossible. On a tout de meme reussi a ne pas manger la moitie de la viande qu'ils nous offraient -- toute celle qu'ils avaient. On a ensui pris des photos de tout le monde, echange nos adresse avant de dire au revoir.

               

On a termine la journee en allant faire du shopping dans un centre qui vend de l'artisanat produit par des enfants handicapes. Cindy adore faire des bonnes actions quand il s'agit d'acheter des souvenirs. Et moi quand on va manger dans des restaurants tenus par des enfants des rues ou des sourds-muets. :)

 

Voila, bonne soiree a tous                Fabien

 

PS   

 

 

** Je voulais vous dire quelque mots sur la maniere dont les touristes visitent  en general le Vietnam. Vu que le pays est tres allonge avec Hanoi tout au nord et Saigon (Ho Chi Minh ville) tout au sud, la solution la plus logique consiste a relier ces deux villes en un temps plus ou moins long. Les agences de voyage ont tres bien compris ca et proposent toutes des bus appeles "open bus". Le principe est simple: on achete un billet Hanoi-Saigon (ou vice versa) avec des arrets fixes dans les villes les plus touristiques. Le trajet standard est Hanoi-Hue-Hoi An-Nha Trang-Saigon. Une fois le billet achete, on ne peut plus changer d'itineraire. En consequence, les villes situees sur ce trajet voient des dizaines de bus debarquer leurs cargaisons de touristes occidentaux chaque jour alors que les autres villes restent relativement calmes.

Pendant notre periple, on a pris des bus officiels. Il y en a plein et ce sont les moins chers. L'inconvenient, c'est qu'il faut se rendre a la gare des bus pour les prendre. L'autre desagrement est qu'ils ne refusent personne et qu'en cas de forte affluenece, on peut se retrouver serres comme des sardines. (On a eu de la chance a ce niveau). Dans un de ces bus, un passager qui refusait de payer son billet a presque ete jete dehors a coup de barre de fer.

On a aussi pris des bus de compagnies privees Vietnamiennes. Un peu plus chers, ils sont bien plus confortables et toujours climatises. Ils partent et arrivent des bureaux des compagnies, le plus souvent au centre ville. Ils n'attirent presque que des locaux, des Vietnamiens un petit peu plus aises, qui parlent souvent quelques mots d'anglais ce qui permet des courtes discussions.

Finalement, on a aussi pris un de ces fameux bus "open" sur le trajet Hue-Hoi An. Le prix etait en gros le meme (environ 2 francs par heure de trajet) mais il n'accueillait que des touristes occidentaux. Jusqu'ici rien de tres grave... mais pour faire leur beurre, ces compagnies ont des accords avec des restaurants places le long des routes. Alors a 10h30, on s'est arretes 45 minutes pour diner alors que le trajet ne durait qu 5h (dont une heure au depart pour faire le tour des hotels de la ville et embarquer les autres touristes... ) et qu'on aurait tres bien pu manger a notre arrivee.

 

 

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  4  photo(s)    
Syndication :

Hoi An

 14-07-2008 -  Vietnam

Coucou tout le monde,

Apres les fabuleux paysages de Ninh Binh et ses alentours, direction le centre du Vietnam pour visiter l'ancienne capitale (encore une) de Hue, dont Cindy vous parle dans le message precedent et Hoi An, a quelques kilometres plus au sud.

 

Hoi An est une magnifique petite ville a quelques kilometres de la mer.

Si Hue, notre etape precedente, s'est enrichie grace presence de l'empereur, Hoi An en revanche a pendant longtemps ete un port de commerce tres actif. D'ou la presence de magnifiques maisons privees d'anciens marchands tres luxueuses et parfaitement conservees -- encore une fois protegee par l'UNESCO*. Le systeme un peu bizarre de l'office du tourisme nous permet de visiter une musee (parmi 4), une ancienne maison de marchand (parmi 5), une maison de congregation chinoise (parmi 4) et un "autre" (pour nous un temple).

*si l'UNESCO protegait aussi les marches d'escaliers, le genou et le mollet de Cindy en auraient aussi profite :)

                                                            

 

Voici quelques photos. Bien que la ville constitue un des arrets fixes des bus touristiques, l'atmosphere n'en a pas encore trop souffert. La plupart des innombrables hotels (qui se font une concurrence d'enfer: chambre enorme, grande piscine, dejeuner, internet, le tout pour 12 francs) sont situes en dehors de la vieille ville.

Les boutiques aussi se font une concurrence extrememnt bienvenue. Resultat des courses:

Un manteau sur mesure pour Cindy: 28 francs

Une chemise sur mesure pour moi: 8 francs

Des chaussures sur mesure pour cindy: 15 francs

Idem pour moi : 22 francs

Et comme ils disent, "everything is possible" (tout est possible). Cindy a fusionne deux modeles exposes, change la couleur du cuir, celle des broderies et la forme du talon pour obterir un resultat parfait. Bon, elle a quand meme passe une nuit d'insomnie jusqu'a 3h du matin a y reflechir.

 

Le lendemain, un petit tour a moto nous a amenes dans les ruines Cham de My Son. (pour les fous d'histoires, le royaume de Champa --ou royaume Cham-- a domine le centre du Vietnam durant une grande partie du moyen age et construit des grands temples d'influence Indienne apparentees a ceux Khmers d'Ayuthaya (voir notre article) ou au celebre temple d'Angkor au Cambodge, notre dernier grand moment de bonheur). Ces temples avaient bien resiste a quelques siecles d'isolement, mais n'ont rien pu faire contre les bombardements Americains pour en deloger les communistes qui s'y etaient refugies. Sans commentaire.... Il reste malgre tout quelques petites ruines plutot agreables a visiter (le cadre est magnifique) et a photographier.

                                         

 

L'apres midi, direction la montagne de marbre. Ici pas besoin de beaucoup d'explications, tout est dans le nom. Les habitants ont profite du marbre present sur place pour y construire temples, eglises ou statues. Du sommet de la montagne (la colline plutot), on a une vue magnifique sur la mer toute proche.

                                          

PS vous avez chaud en suisse?          (on lit 39 degres)

 

Fabien


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  7  photo(s)    
Syndication :

Hue

 11-07-2008 -  Vietnam

 

Bonjour

nous voila en ce moment a Qui Nhon, ou tout se passe bien, mais laisse moi vous raconter notre sejour a Hue.

Parti de Ninh Bin a 21h, nous passons la nuit dans un bus et voulons nous arreter a Dong Hoi, ou se trouve la grotte la plus belle du Vietnam. Lorsque nous nous reveillons d une nuit un peu mouvementee, nous nous rendons compte que nous avions deja depasse Dong Hoi, bon ben tant pis, nous nous rendons directement a Hue qui etait notre prochaine etape.

La vieille ville de Hue est un site protege par  l UNESCO, nous avons trouve cette halte agreable, si bien que nous y sommes restes 5 jours.

Nous avons commence par visiter la citadelle, ancienne forteresse de Hue protegee par des remparts de 10km de long. A l interieur de ces remparts se trouve l ancien palais du roi

                                                     

L edifice est plutot bien conserve et offre une belle vísite.

Pour le deuxieme jour dans cette ville, nous  avons fait tranquille. Nous avons commence par aller diner, quand je dis tranquille, c est tranquille.

On a donc mange dans un restaurant tenu par des personnes sourdes. Nous avons mange d exellents rouleaux de printemps a rouler nous meme.

Pour le reste de la journee, nous nous sommes simplement promene dans les rues en profitant de l ambiance et en visitant le marche. Le soir, nous avons fait un souper lege, que des fruits du marcher: un avocat, rien a voir avec ceux qu on trouve en Suisse, il etait bien moins gras et avait plus de gout, une mangue delicieuse, des lichis, incroyablement juteux et bons, des fruits bizarres qui n ont pas un tres bon gout et qui donne l impression de pomper toute la salive, on n a pas pu les finir ceux la, des jogourts natures tres bon et des petits amuses bouche a la viande.

Le troisieme jour nous avons fait une excursion a la DMZ ( zone demilitarisee) une zone de quelques km de long entre le Vietnam du sud (les Americains) et le nord (les communistes aide par les Russes). Cette zone devait, selon les accords de Geneve, rester neutre. Bien sur, cet accord, comme bien des autres, n a pas ete respecte.

Nous avions donc rendez vous a 6h pour partir voir cette zone historiquement interessante. Quelle a ete notre surprise en voyant arrive un bus avec 38 autres personnes dedant, nous qui nous attendions a avoir un minibus comme les autres fois.

Nous avons commence par voir une  montagne surlaquelle les Americains avaient mis une base, la montagne etait bien situee pour avoir une vue des environs. Pour pouvoir avoir la meilleure vue possible sur les ennemis, ils ont egalement balance des millards de litres d herbicides, ce qui encore aujourd hui fait des degats. La vegetation ne pousse plus, cet herbicide reste dans le sang et se transmet de generation en generation en faisant des deformations.

Nous avons ensuite vu l endroit ou les communistes passaient et qu ils appellent la piste d Ho Chi Minh, nous avons du avoir beaucoup d imagination pour ne pas trouve ca…commun.

La troisieme etape etait dans une ancienne base americaine. Il y reste quelques helicopters, des bombes et des abrits a bombes. Ils ont fait un musee, mais il etait assez decevant. Il n y avait que quelques photos, et de objets ayant appartenus aux soldats. On en a deduit que le pays etant communiste, il n ont pas assez d objectivite pour faire un musee interessant.

                                       

Nous sommes ensuite alles voir une belle statue communiste.

                                       

 La derniere etape etait aussi la plus interessante,  plusieurs km de tunnels “amenages” pour que les civiles puissent s y cacher. Ils faisaient entre 1m60 et 1m 90 de haut et 90 cm de large. Sur le cote il y avait parfois des “creux” de 2m carre ou logeaient les familles, se trouvait l hospital ou la salle de bain. Il pouvait leur arriver de ne pas sortir pendant 5 jours de suite.

                                                   

Le lendemain, nous avions dans l idée de louer des velos pour aller visiter des anciens tombeaux de rois.

Apres avoir fait quelques metres nous nous rendons compte que le velo a Fabien ne va pas tres bien. Le probleme venait de la direction. Nous sommes retournes a l hotel pour le changer mais ils n en avaient plus.  Nous avons donc loue, pour  15$ chaucun, une moto avec chauffeur.

                                                    

Nous avons visiter 3 tombeaux( qui servait avant leur mort au roi de palais et danslesquels ils furent enterre) et 2 temples. Finalement heureusement que nous n avons pas pris de velo, le soleil a tappe comme un fou toute la journee.

                                                         

Le lendemain nous sommes repartis pour Hoi An.

Cindy


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  11  photo(s)    
Syndication :

Ninh Binh

 07-07-2008 -  Vietnam

Bonjour tout le monde,

Apres les magnifiques paysages de la baie d'Along, on a fait quelques heures de bus (dans lequel le controleur n'a pas menace un passager qui ne voulait pas payer avec une barre de fer) pour rejoindre Ninh Binh. Ici encore, les paysages sont extraordinaires et apres ceux du lac Baikal et de la Mongolie, les plus beaux que nous avons vus.

Mallgre la circulation effrenne, on a eu le courage de louer un velo et on est alle autour du village de Tam Coc, surnomme la Baie d'Along des rizieres. Pour ceux qui n'ont pas suivi, il s'agit d'enormes collines rocheuses tres escarpees s'elevant cette fois ci non plus au dessus de l'eau mais eparpillees parmi les rizieres.  Voici quelques photos de cet endroit enchanteur.

                              


L'entree du site comprenait un tour en bateau de 2h. Il s'agissait en fait de monter dans une minuscule barque a 3 places (5 en se serrant bien) pilotee par une gentille dame Vitnamienne (de temps en temps avec les mains, de temps en temps avec ses pieds). La barque remonte la riviere en passant dans des petites grottes. En chemin, on a croise des centaines d'autres barques avec des paires de touristes. Et de temps en temps une barque avec des boissons ou des souvenirs nous accoste pour essayer de nous vendre quelques babioles.


A quelques kilometres de la il y a aussi un temple assez photogenique.

 

Le lendemain, on a loue des scooters (avec chauffeurs, on est pas fous) pour toute la journee et on est alle visiter un parc national a une soixantaine de kilometres. Si le parc national n'avait rien de particulierement original (beaucoup d'arbres, dont un de 1000 ans, deux grottes dont une avec un serpent) il abritait en revanche le "centre de secours pour les primates en danger". Il s'agit d'un centre qui recueille les singes recupere des braconniers ou des trafiquants, les soigne, les eleve et finalement les relache dans le parc. On a pu voir des especes tres rares, endemiques au Vietnam et en voie d'extinction qu'on ne verrait pas dans les zoos comme ces magnifiques entelles. Il y avait aussi des gibbons et des loris, mais ces derniers dormaient, dommage. On y a aussi vu quelques intrus!

                


Un autre aspect agreable etait le voyage en scooter en lui meme. Sur des petites routes de campagne comme en suisse, on se baladait tranquillement entre des champs de mais et des champs d'ananas bordes de jaquiers.

Sinon tout va toujours tres bien, et on vous embrasse tres fort!

Fabien

 

PS


[Consulter ce message] 5 commentaire(s)  6  photo(s)    
Syndication :

La baie d Along

 30-06-2008 -  Vietnam
Bonjour!
 
Pour les nouvelles fraiches voir le message sur Hanoi, moi je vais vous parler de Along et sa baie.
Nous sommes arrives a Along apres 3 heures de bus que nous avons, cette fois, payer le bon prix, c est plus facile quand le prix est indique.
Arrives a Along, nous nous sommes installes dans un hotel avant d aller voir pour la premiere fois la MER. Nous nous sommes sommes promenes au bord de la mer et qui dit bord de mer, dit fruits de mer. Nous en avons donc deguster pour le souper. Du calamar et des mantes religieuses de mer, quel delice!!!
                       les mantes religieuses avant etre passe au grill                     apres le grill
Le lendemain,  nous sommes alles nous renseigner pour une croisiere a faire dans la baie, nous voulions, comme a notre habitude nous debrouiller par nous meme mais nous n avons pas trouve de bureau officiel. Nous avons donc reserve une croisiere dans une agence pour 80$ pour 2 nuits et trois jours tout inclus
Nous sommes partis le lendemain matin dans un bateau de trois etage, au 3e se trouvait des chaises longues exposees au soleil, au deuxieme la salle a manger et au premier les chambres. Le bateau pouvait contenir 20 personnes.
Nous avons visite une grotte qui se trouve dans une des ile qui forme la baie. cette grotte etait incoryablement grande. Nous avons aussi eu la possibilite de faire du canoe, j ai laisse ma place il n y en avait pas assez pour tout le monde. nous avons ensuite pu nager au milieu de la baie, l eau etait incroyablement chaude et claire. Nous avons passe la nuit dans le bateau et le lendemain nous avons debarque sur l ile de Cat Ba, la seule ile habitee mais aussi la plus grande.
              dans la grotte                  la baie              
Nous y avons fait un tour de 2 heures dans le parc national jusqu a un point de vue. La marche a ete plutot transpirante, la montee etait assez rude et tres glissante, sans parler de la chaleur.
                                                 
Nous sommes ensuite alle dans la ville de Cat Ba. Nous sommes alle voir les 3 plages que propose l ile, elles etaient les 3 bondees de Vietnamiens. Nous nous sommes juste promener mais nous n avons pas eu le courrage de nous mele a la foule.
Le lendemain nous sommes reparis en bateau pour Haiphong une ville ou nous avons juste passe une nuit. Elle etait plutot tranquille et agreable. A certains endroit de la ville, la rue etait inondee de quelques centimetres et personne ne semblaient s affoler. Certainement la riviere qui est sorti legerement de son lit. Nous avons aussi pris des taxi moto, comme sont nom l indique, les motos font office de taxi. Nous avos du marchander sec pour obtenir un prix convenable et arrive a destination il voulait qu on lui paie plus que ce qui avat ete convenu. Il ne nous a pas eu comme ca, on lui a paer ce qu on avait convenu et voila. On a juste trouve le comportement pas tres honete.
Voila pour les nouvelles. Nous vous remercions tous de nous suivre et merci pour les messages, ca fait toujourschaud au coeur.
Cindy
.

[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  6  photo(s)    
Syndication :

Hanoi

 25-06-2008 -  Vietnam

Coucou tout le monde. Voici quelques nouvelles fraiches pour vous changer des interminables blablas sur qui vous savez. Nous aussi on est sortis de notre jungle (Laotienne) et nous avons rejoint le bord de mer Vietnamien. Apres une petite semaine a Hanoi et quelques jours dans la superbe baie d'Along, on est arrives il y a quelques heures a Ninh Binh un endroit bien plus calme ou on a enfin trouve du temps pour venir sur Internet. Voici donc quelques lignes sur ces deux magnifiques endroits.

 

Sinon tout va toujours pour le mieux, on se fait une cure de soins de la peau a coup de transpiration (il fait en permanence dans les 35 degres) et depuis qu'on est au Vietnam, les hotels les moins chers ont tous la TV, meme ceux a 7 francs. Cindy est assez contente et on commence a bien connaitre les programmes de TV5!

 

Nous avons dit au revoir au Laos en prenant un sawngtheaw (une sorte de pick-up ou l'on a rajoute des bancs) qui nous a amenes a la frontiere avec le Vietnam. Au milieu de nulle part, deux enormes batiments (plus modernes que tout ce qu'on avait vu au Laos) pleins de douaniers nous attendaient. Le passage s'est fait sans probleme et nous avons fait nos premeirs pas au Vietnam vers dix heures. De l'autre cote, un bus etait la qui devait partir vers midi. En patientant, nous avons fait notre premier repas vietnamien qui etait du riz avec de la viande... de chien! Bienvenue dans un autre monde. Apres ce delicieux diner, nous sommes montes dans le bus en direction de Hanoi. 9 heures de trajet. Mais on a pas le choix, c'est le seul bus qui part de ce minuscule endroit. Et en plus il ne part que 3 fois par semaine. Le chauffeur en profite, vu qu'il nous fait payer 30 dollars pour un trajet qui devrait normalement n'en couter qu'une dizaine.

 

Le voyage est effectivement tres long et nous confronte tout de suite a l'interpretation Vietnamienne du code de la route. Pendant les trois dernieres heures de trajet, on se serait cru dans le Magicobus. (Si vous ne comprenez pas, lisez Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban). Nous arrivons tout de meme sains et saufs a Hanoi ou nous trouvons facilement un hotel pour passer ces quelques jours dans la capitale du Vietnam.

 

Pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire du Vietnam sur le bout des doigts voici un petit resume. Apres 1000 ans de domination chinoise, la ville, comme tout le reste du pays a ete sous domination francaise de 1880 a 1945, puis Ho Chi Minh a fait la revolution en 1946 et a declare le nord Viet Nam independant tandis que le sud restait sous domination francaise (avec un petit coup de pouce des americains). Dans les annees 70, le nord (communiste) a battu le sud (capitaliste) pendant la celebre guerre. Le pays unifie (100% communiste, donc) est reste tres ferme jusque dans les annes 90 ou il s'est assez rapidement ouvert sur le monde exterieur. Ces multiples influences sont toutes visibles de nos jours, en particulier a Hanoi.

 

Malgre tout, le developpement economique n'a commence qu'il y a quelques annees et malgre ses trois milions d'habitants, a un aspect et une taille 1000 fois plus humains que Bangkok. De notre hotel, au coeur de la vieille ville, pres d'une cathedrale construite par les Francais on a visite:

 

1) Le temple de la litterature. Malgre son nom,l'endroit n'est pas tres religieux si l'on excepte une statue de Confucius. Il s'agissait en fait de l'"universite" ou, pendant presque mille ans, les etudiants Vietnamiens passaient les concours pour devenirs docteurs en litterature. Ils ont grave les textes de leurs "theses" dans des grandes steles avec un socle en forme de tortue. L'endroit est tres photogenique avec ses charmants toits rouges. Cet aspect a d'ailluers permis l'une des anecdotes les plus marrantes de notre voyage: en sortant du temple, deux gros cars sont arrives -- on s'est dit, tiens, des touristes americains -- eh bien non -- une fois les gardes du corps sortis, on a vu debarquer du car ... miss Slovaquie, miss republique Tcheque, miss Equateur,... le Vietnam organise l'election de miss Univers 2009 avec la finale le 17 juillet. Et miss Suisse me direz vous? Rassurez vous, malgre le zele des gardes du corps, voici une charmante photo d'Amanda Ammann papparazi style.

                                         Miss Suisse

2) Un petit bonjour a notre ami Vladimir!

 

3) Le musee d'ethnographie. La partie la plus interessante du mussee est son jardin, une sorte de Ballenberg Vietnamien. On voit ici Cindy devant la maison commune d'un village Jairu (c'est pas exactement ca, mais j'ai oublie le nom exact) de 19 metres de haut.

4) Le mausolee d'Ho Chi Minh, l'ancien leader charismatique communiste qui, comme Lenine ou Mao s'est fait embaumer et est expose au public. (Pour l'anecdote, ils voulaient les 3 se faire incinerer, mais n'nt pas vu leurs dernieres volontes respectees) Apres la visite vaguement macabre (photos interdites bien sur), direction le musee consacre a ce meme Ho Chi Minh. L'endroit est extraordinaire. C'est un melange de glorification du communisme, d'oeuvres d'art gigantesques et de vision idyllique du futur comme on l'imaginait dans les annes 70 (les films de Jacques Tati par exemple). L'endroit est plutot reussi. Par exemple l'endroit qui montre la victoire du communisme sur le fascisme n'a rien a voir avec les statues d'un soldat nazi mort au pied d'un communiste triomphant comme on a pu le voir en Russie. Il s'agit ici d'un espece de labyrinthe compose de gros plans d'oeuvres d'art denoncant le Nazisme, avec un accent particulier sur Guernica de Picasso. Pour une autre impression de l'endroit, ces trois photos.

                                        

Voila pour les visites principales. Sinon Cindy va vous copier quelques photos pour vous donner une idee de la ville. La nourriture est delicieuse*, les scooters omnipresents et bien charges :). Comme derniere anectode, les maisons etaitent taxees en fontion de la largeur de la facade. Ce reglement particulier a eu un effet bizarre sur l'aspect des rues!!!

 

*on a mange une deuxieme fois du chien. La viande en elle meme n'est pas mal mais assez dure, ca ressemble vaguement a du porc. Par contre, elle est servie avec une sauce...speciale. C'est de la pate de crevette** melangee a du piment et du jus e citron. Pour vous donner une idee, d'apres notre guide, les sldats americaient avaient surnomme cette sauce "gaz lacrymogene vietcong" pendant la guerre!

 

** Si vous ne connaissez pas, c'est difficile a imaginer. C'est une pate grise-violacee faite a partir de crevettes fermentees. C'est extremement sale et c'est d'ailleurs utilise pour saler les plats comme le bouillon. Quand on le mange seul, c'est...tres sale avec un vague gout de vieux poisson.... miam

le diner dans la rue                                           les maisons

Apres une semaine de visite, adieu la capitale et direction la baie d'Along! Lisez vite le message de Cindy et regardez les jolies photos.

 

 

*********************************************************************************************************** Pour ceux qui ont suivi les infos, il y a eu des emeutes impliquant 10'000 personnes suites aux elections en Mongolie et qui ont fait 4 morts. Difficile a comprendre, si on avait du penser a un pays dans lequel on etait passes ou quleque chose de pareil etait possible, on aurait cite la mngolie en tout denier. Le pays est extraordinairement relax et detendu. Meme pendant la manifestation pro-tibet devant l'ambassae de Chine, les policiers regardaient la scene en rigolant alors que c bouillonait a l'interieur de l'ambassade. Encore une fois, difficile a comprendre de notre point de vue....

***********************************************************************************************************

Pour repondre a une question, je n'utilise pas de diacritiques (d'accents, pour eviter d'etre pedant) parce que les differents claviers a notre dispositions n'en ont pas....

*****************************************************************************************************

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  10  photo(s)    
Syndication :

Sam Neua

 23-06-2008 -  Laos

nord du laos, Luang Nah, Tha, Louang Prabang et une video a Chaiang rai

Bonjour tout le monde,

Nous avons quitte le Laos hier matin et apres un long voyage, nous sommes arrives directement a Hanoi, la capitale du Vietnam. Tout va bien, meme si la chaleur est aussi accablante qu'en Thailande. Vous avez de la chance avec vos 30 degres en Suisse!
Apres trois semaines penibles au Laos en ce qui concerne la connexion internet, nous avons retrouve des liaisons a haut debit et nous en avons profite pour rattraper notre retard en ce qui concerne les photos. On a complete les messages "nord du Laos" et "Louang Prabang" avec plein de jolies photos. Pour celui de Luang Nam Tha, on a essaye d'illustrer nos aventures avec le peu de photos qu'on a a disposition. La premiere, c'est moi a cote de mon velo, c'etait a l'aller (l'accident a eu lieu au retour) a quelques metres du lieu du crash. Vous voyez bien que sur une "route" pareille, le fait que Cindy roule a gauche ou a droite n'etait pas une faute grave de circulation. La deuxieme est le village Lanten, celui dont tous les habitants sont venus nous observer. On a achete une carte postale representant deux habitants de ce meme village (etonnant non?) et on vous la montrera a notre retour. On a aussi retrouve une photo de notre folle soiree au Lao-Lao avec nos amis Laotiens.

Pour finir, si vous voulez quelque chose de vraiment amusant, allez revoir l'article sur Chiang Rai, (Thailande) on y a mis une video de Sepak Takraw, je vous laisse la surpise de ce que c'est mais ca vaut le coup!

Sinon, notre derniere etape au Laos etait a Sam Neua. La ville est isolee dans un cadre montagneux magnifique et de ce fait n'accueille que peu de trouristes. Si peu touristique que des que nous nous sommes un peu eloignes du centre, le regard des enfants nous donnait l'impression d'avoir debarque d'une autre planete. Quel agreable depaysement! Si ca se trouve on est les premiers touristes a avoir photographie le monument en l'honneur des soldats inaugure en mai 2008.

                                           le monument

Le principal attrait de cette ville, ou plutot celui du village de Vieng Xai situe a 30 minutes de route est les impressionantes grottes ou le Pathet Lao (le mouvement revolutionnaire communiste du Laos) s'est cache pour organiser la revolution pendant la guerre "secrete" de 1964 a 1973. Sur la centaine de grottes, nous en avons visite trois. Celle de Kaysone, le "grand leader" communiste local, celle du frere du roi (qui cherchait a renverser son frere) et celle du chef de l'armee qui abritait aussi 2000 soldats. La plupart des grottes ont ete construites a la dynamite et amenagee de telle maniere qu'on se serait plus cru dans une maison que dans une grotte -- a l'exception des fenetres. On a meme pu y voir une statue de Lenine offerte par l'URSS, le cadeau ideal pour garder le moral quand on est bombarde quotidiennement par des chasseurs de l'armee US.

                 a l interieur d une grotte, ne vous fiez pas trop a la photo, c etait bien mieux que ca                         

Ceci etait notre dernier message sur le Laos. Comme bilan et pour donner notre impression generale sur le pays, quoi de mieux que de repondre au quiz mensuel laisse par mon gentil papa?


Bonjour à tous,
Voici mes 10 questions mensuelles aux globe-trotteurs:


1) Le Laos étant un pays communiste, avez-vous le sentiment d’être surveillés, ou plus exactement êtes-vous soumis à des tracasseries administratives (accompagnement par un guide, itinéraires programmés, etc.)?

Non, vraiment pas du tout. On a meme absolument pas l'impression que le pays est communiste a part les pin's a la faucille et au marteau sur les policiers, les monuments au morts et les temples qui ne profitent pas de l'argent du gouvernement. Toutes les formalites (visa, passage des frontieres se font ultra facilement,)


2) Avez-vous pu avoir des contatcs avec les différentes ethnies laotiennes et observé leurs traditions?

On avait deja vu des Lahu, des Karen et des Akha en Thailande. Les ethnies ne changent pas d'un cote et d'autre de la frontiere. Les Karens sont les plus nombreux et sont les seuls a elever des elephants. Leur village etait riche et n'etait pas tres different d'un village Thai normal. Les Lahu vivenet dans des maisons en bambou (comme la plupart des autres ethnies d'ailleurs). On a une jolie photo de chez eux a la page "Chiang Rai" et les Akha mangent du chien. Le village que l'on avait vu venait d'etre deplace de la Birmanie ou ils etaient nettement plus malheureux. En fait, de notre point de vue, toutes ces ethnies sont pareilles, les habitants n'utilisent plus leurs costumes traditionnels sauf pour les grandes occasions.On en a plus appris sur eux en visitant le musee des cultures (l'organisation des maisons, leurs habitudes, leurs croyances, les rencontres amoureuses, etc...) que dans leur village.

Le gouvernement s'occupe plutot bien de ces peuples. Il leur fournit gratuitement un panneau solaire pour chaque famille, des soins gratuits, des ecoles tres bien agencees mem dans les petits villages. On a vu on ordinateur dans l'ecole du vilage Lahu, etc....

Au Laos, c'est different. On n'a eu de contacts qu'avec le peuple Lanten dans les conditions que vous connaissez. Ici, ils sont nettement moins touches par la modernite. Toutes les femmes, des plus vieilles au gamines sont habillees a la maniere traditionnelle. Plusieurs ne parlaient meme pas le Lao et ils croient dur comme fer aux esprits protecteurs du village (ceux la meme qui demandent 600000 kips = 75 francs pour traiter un acident de moto.)

3) Avez-vous eu la chance d’apercevoir quelques animaux sauvages existant au Laos tels serpents, fauves, éléphants, singes (notamment le macaque à queue de cochon) ou avez-vous dû vous contenter des papillons?

Rien du tout, meme pas de macaque a queue de cochon. On a vu de dizaines de papillons. Ha ha. On a aussi vu des buffles, des geckos, des moustiques agressifs, des araignees, des ecureuils (mais morts au marche!)


4) Les Laotiens parlent-ils plus volontiers le français que l’anglais?

Volontiers ce n'est pas le mot. Ils sont tellement sympas que des qu'ils savent trois mots d'une langue, ils les utilisent. Les jeunes ne savent que l'anglais. Mais a cause de la colonisation terminee en 1975, certains vieux parlent encore francais. On en a rencontre 3 dont une pharmacienne qui parlait etonemment bien.


5) Dans les montagnes, les trajets sont-ils pénibles?

Tres bonne question. Les routes sont generalement en bon etat mais sont etroites et extrement tournantes. Pas de ponts ni de tunnels dans les cols. Pour nous ca allais, mais il y avait toujours un local dans le bus qui ne supportait pas et qui vomissait dans un cornet :) Mais ce qui est bien c'est qu'on s'arrete tout le temps pour manger.


6) Est-ce la saison des pluies actuellement?

C'est le debut, mais ca n'est pas comme en inde. Il pleut chaque jour. Mais le plus souvent c'est une enorme averse qui ne dure pas plus d'une demie heure. La pluie n'est pas vraiment genante, elle nous empeche juste de faire des activites de plusieurs jours en pleine nature. C'est l'humidite permanente qui est plus desagreable.


7) Avec tous les cours de cuisine que vous avez pris, avez-vous l’intention d’ouvrir un restaurant asiatique en rentrant en Europe. Si oui, aurez-vous besoin d’un employé motivé (pour les nettoyages, par exemple)?

Non, desoles. Mais on va vous faire gouter tout ca a notre pendaison de cremaillere.


8) Quels sont les 3 choses qui vous manquent le plus le plus là-bas (pour chacun des deux et dans l’ordre, s.v.p.)?

Fabien. 1) Le chocolat 2) L:es Tuttis 3) l'ambiance de l'euro "a la maison" 3bis) Mon papa et ma maman

Cindy 1) Une vie sociale avec les gens que je connais 2) Une pizza du skipper 3) Le climat suisse 3bis) Mon papa et ma maman

3ter) nos soeurs


9) Après les innombrables critiques dont j’ai été l’objet après mes innocentes remarques sur ma chère Cindy
, je retire tout ce qui aurait pu la froisser. Pardonnera-t-elle à son FPB?

Cindy: Ok, je te pardonne a condition que tu nous heberge chez vous a notre retour ;)

10) Après de longues recherches, je n’ai pas trouvé de Basilebolix dans les BD d’Astérix. Où se cache-t-il donc?

Nulle part, j'en ai invente un pour vous faire faire ce genre de recherche. hihi.


10 bis) La vie est-elle moins chère au Laos qu’en Thaïlande?

Oui, environ deux fois, mais bon, c'est deja tellement bon marche en Thailande que ca ne change pas grand chose... (environ 10 et 20 fois moins cher qu'en suisse (ou qu'en Russie))


10 ter) Pourquoi voulez-vous à tout prix éviter les hordes de touristes? (cette question n’est pas de moi)

De qui? Je crois que je ne vais pas repondre ici. On a l'intention de bientot ecrire un article special du blog sur les trouistes que nous avons rencontres.

Pour repondre en vitesse, c'est bien plus facile de voir comment les gens vivent la ou on est les seuls falangs (=occidentaux) plutot que la ou il y a des dizaines de touristes australiens. Ce n'est pas a Chiang Mai que l'on aurait ete invites a boire du Lao Lao ou, comme ca nous est srrive encore avant hier, d'etre pris en auto-stop a notre sortie de la visite des grottes et de s'arreter en route chez des amis pour manger des durians. (Pour ceux qui connaissent, quelle chance....)

.
Bonne fin de voyage (hé oui déjà) et à bientôt les jeunes...

Merci. Et merci pour toutes ces questions. Si d'autres lecteurs en ont, n'hesitez pas a les poser.


Fabien





[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  3  photo(s)    
Syndication :

Phonsavan

 20-06-2008 -  Laos

Bonjour

C est avec pas mal de retard qu on vous donne enfin des nouvelles.

Nous sommes donc repartis de Luang Prabang apres 5 jours de tranquillite dans l attente de notre visa Vietnamien.

Nous sommes ensuite alles a Phonsavan, durant le trajet en bus, nous nous sommes arretes pres de vendeurs au bord de la route qui vendaient des ananas. Depuis plusieurs jours nous voulions en acheter, nous en avons donc profite pour faire comme les Laos qui descendaient vite du bus pour en acheter. Nous avos demande a une passagere le prix, elle nous dit que c est 5000K (= -.60CHF). Tout content, on repart avec notre ananas sous le bras, apres dix pas, la dame nous regarde et nous dit, mais non c est 5000K pour 3 ananas. On fait donc demi tour pour en prendre deux autres. On a fait par la suite une cure d ananas, quel delice.

On est donc arrive a Phonsavan, la ville n est pas tres interessante en elle meme, mais elle n est pas tres loin de la Plaine Des Jarres ( l explication viendra)

Nous avions comme projet de louer des velos, avec un grande prudence cette fois, et de nous rendre comme des grands a la plaine. Nos projets ont ete repousses d un jour a cause de la pluie. Nous en avons donc profite pour ne rien faire. Nous avons regarde TV5 toute la journee, apres trois mois, ca ne fais pas de mal une petite cure TV. On s est tappe Des chiffres et des lettres, questions pour un champions, un jour un livre...

Le lendemain par contre, le soleil etait au rendez vous. Nous avons donc loue nos velos et s est parti pour la Plaine Des Jarres. Apres 15km sous un soleil de plomb, nous y arrivons. Cette plaine offre en paralelle l histoire ancienne avec ses jarres de 2000ans et l histoire plus rescente avec les crateres de bombes Americaines.

        les bombes             une bombe pot de fleurs             un cratere d une bombe

Ses jarres sont probablement des monuments funeraires, je dis probablement parce que aucun fragment biologique n a ete retrouve dedans, juste des objets qui auraient appartenu aux defunts. La plaine regroupe environ 150 jarres.

                    


Pour ce qui est de l histoire plus recente, les Americains ont rompu la neutralite Lao en bombardant le pays ( le pays le plus bombarde de toute l histoire des guerres). Il reste encore beaucoup de bombes non desamorcees qui sont un risque pour les habitants. Il est fortement deconseille de s eloigner des sentiers ( il faut que je surveille attentivement Fabien).

Nous avons ensuite enfourche nos velos et nous sommes alles visiter un fabrique de soie. Ils y elevent des vers a soie, les nourrissent avec des mulberries, prennent les cocons pour en faire des fils de soie qu ils tissent puis la revendent en echarpe ou autre. Nous on s est juste contente d acheter du the de mulberries, la soie c est bien trop chere.

pour savoir ce qu est un mulberry http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%BBrier

Nous avons rendu les velos, cette fois ci sans probleme.

Le lendemain, nous sommes repartis pour Samnewa

Cindy


[Consulter ce message] 2 commentaire(s)  6  photo(s)    
Syndication :

Luang Prabang

 18-06-2008 -  Laos

Apres le village minuscule de Nong Khiaw, direction le deuxieme plus grande ville et ancienne capitale royale du Laos, Luang Prabang.

Depuis 1995 cette ville ou a habite le roi jusqu a le revolution communiste de 1975 est protegee par l UNESCO. En consequence, les batiments en bois datant de l epoque de colonisation francaise donnent une atmosphere paisible et reposante a la ville situee au bord du Mekong. Elle de ce fait egalement un endroit qui attire tous les touristes de Thailande qui veulent s offrir une petite escapade de quelques jours au Laos et reste donc assez touristique.

                                   le Mekong 

Historiquement donc, l attrait principal de cette ville est l ancien Palais Royal, deserte depuis 1975 mais parfaitement conserve. Mais le pays etant plutot pauvre, le palais reste tres modeste en comparaison des extraordinaires constructions de Moscou et de Bangkok. La salle a manger Royale en particulier ressemble a peu pres a n importe quelle salle a manger. La ville abrite aussi les plus beaux temples du Laos (meme s ils restent modestes par rapport a ceux de la thailande et plutot delabres du fait du manque d entrain du gouvernement communiste a investir de l argent pour leur renovation) en particulier celui de la tres photogenique colline de Phou Si avec ses dragons dores qui sybolisent le jour opposes a ceux argentes et dores representant la nuit.

          le palais du roi                  le temple           Les dragons de jour

C est aussi dans cette ville que nous avat demande notre visa Vietnamien. Pour meubler les 4 jours ouvrables requis par le consulat, on s'est aussi inscrits a un cours de cuisine ou l'on a en particulier appris a faire une delicieuse salade de style Laotien. On a beaucop visite le marche d'artisanal qui se tenait chaque jour a deux pas de notre hotel. On a aussi visite la poste pour renvoyer un paquet avec les 7 kilos de souvenirs achetes par Cindy. Et on s est beaucoup reposes. En revanche, pas de visite de la chute d eau, ni des grottes. Notre but etait plutot d eviter le plus possible les hordes de touristes.

                                      le resultat du cours de cuisine 

Au bout de ces cinq jours et apres l'obtention de nos visas, directions le nord est du Laos et la frontiere Viet Namienne ou nous nous trouvons en ce moment.

Bisous a tous. Fabien


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  5  photo(s)    
Syndication :

Précédente - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Suivante



[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Cindy et Fabien ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty